Les 12 choses à savoir avant d’aller en Chine :) Notre big bilan !

Ahhh sacrés chinois !!!

Attention dans cet article totalement subjectif, je risque de faire des raccourcis et d’émettre des avis totalement personnels 🙂 Rien de méchant, des constatations sur notre mois et demi de vadrouille à travers la Chine. Et du coup, nous vous avons concocté un mémo version 10 commandements…à lire à tous prix si vous souhaitez vous rendre en Chine 🙂 (après tout, nous les français portons des bérets et sentons le camembert n’est ce pas ?)

Nos commandements pour la Chine 🙂

1- Le chinois gentil et serviable tu croiseras, il arrive ici que l’on rencontre des personnes qui cherchent à nous aider par tous les moyens, c’est fortement appréciable dans un pays ou la langue est une barrière importante.

2- Le chinois te poussera ! Et oui, les chinois te poussent, te dépassent en mode « c’est normal ». C’est parfois pénible, mais tu apprendras à les pousser aussi, c’est rigolo tu verras 🙂 Avec nos sacs, nous avons du en écraser un ou deux au passage qui voulait nous dépasser !

3- Le chinois péteur et roteur tu subiras. Le chinois préfère que ce soit dehors que dedans et se libère volontiers à table ou ailleurs sans soucis 🙂 Et personne ne s’en offusque 🙂

4- Le chinois ultra connecté tu rencontreras. Il est possible que d’ici quelques années le portable soit intégré à sa main, il le fait déjà tenir à l’aide d’une bague…il n’y en a plus pour longtemps ! En plus, c’est chouette, il te fait profiter du son au maximum 🙂

5- Envie de vomir tu auras ! Quand le chinois racle sa gorge et renvoie un superbe crachat. Voire une exploration nasale avec son magnifique ongle de l’auriculaire extrêmement long, c’est carrément ecoeurant…Miam ! Donc sache que le chinois crache partout !

6- Le PQ tu n’oublieras pas ! Ici tous les wc sont sans papier même parfois sans verrous… Il arrive exceptionnellement qu’il y ai un rouleau mais soit prévoyants, conseils d’amis 🙂

QR code pour du papier ???

7- En photo on te prendras ! Que tu le veuilles ou non, le chinois sans gênes connait mal l’occidental et t’agripperas volontiers pour un cliché. Pour nous des centaines voir plus et surtout les enfants !

Attention ! Paparazzis !

8- La langue des signes du testeras ! Ici que l’on se le dise, ils ne parlent que chinois ! Alors parfois le mime (même du canard) tu feras 🙂 Même certains panneaux sont comment dire…incompréhensibles !

Euh, on va ou ?

9- L’enfant roi tu entendras ! Ici les enfants peuvent faire ce qu’ils veulent, hurler, faire pipi ou caca dans la rue sans générer la moindre réaction de ces parents. Il ne faut pas contrarier les enfants.

10- La saucisse tu sentiras ! Dans le bus, la rue, partout et tout le temps ! Ils adorent ça.

11 – Des groupes de touristes chinois tu croiseras ! Ici les chinois aussi font du tourisme et bien sur ils le font en gros groupe bruyant de préférence…

12 – Des tests culinaires tu feras ! Dans la rue, au resto, ici tout est nouveau !!! Qu’on se le dise les restaurant chinois que l’on connait en France n’ont rien à voir avec la nourriture ici !

Le peuple chinois :

Voici ce que nous avons constaté, hormis nos commandements…Les chinois sont coupés du reste du monde, la censure est importante notamment par le net. Un VPN est obligatoire (nous avions VPN express) mais ça ralenti la connexion. Ici Google, Facebook, What’s App…n’existent pas, ils fonctionnent avec WeChat et ne voient que les infos chinoises. Donc quand les occidentaux débarquent, pour certains c’est du jamais vu et la réaction est immédiate ! Certains nous ont filmés en nous suivant, d’autres sautés dessus en mode selfie, alors c’est drôle au début, puis ça passe… On veut bien les comprendre mais il y a des limites de respect qu’ils n’ont assurément pas ! Au bout d’un mois et demi, n’importe qui en a marre, car ils ne lâchent rien ici 🙂 Les chinois sont sans gênes, c’est le point noir de notre séjour.

Le pays et sa nature ?

Pour ce qu’il reste de vraiment naturel, c’est superbe ! Ce pays est à visiter, les montagnes, la végétation, les lacs, les roches…c’est super. MAIS il y a une perte rapide de l’espace qu’ils ont ! Des mégas constructions sortent de partout ! Et même les sites les plus jolis sont souvent surfaits ou bondés de touristes, et c’est un peu dommage. Le côté positif, c’est que tout ça génère de l’emploi pour tout le monde, et que tous les sites sont plus ou moins faciles d’accès.

L’autre côté négatif, c’est la pollution bien sur, même directe. Nous avons souvent vu les gens jeter des sacs de déchets dans les cours d’eau, les cigarettes par terre…Je sais que pas mal de monde commence à réagir ici sur la question de l’environnement mais le chemin est encore long. Nous avons vu pas mal de vidéos (genre propagande) comme quoi la Chine est en avance sur l’écologie…alors oui si on oublie les centrales au charbon, le smog permanent dans toutes les villes, les déchets…Le point positif, ce sont leurs scooter tous électriques.

Notre avis sur notre séjour :

Malgré tout ce que je raconte précédemment, nous n’avons aucun regret. Ce pays nous a beaucoup plu, nous avons vu des choses merveilleuses et c’était bien de le faire en premier pays de notre tout du monde. Si c’était à refaire, nous ferions certains changements. Pour commencer, nous ne resterions qu’un mois, ça évite de sortir du territoire pour y revenir et c’est mentalement suffisant. Nous ferions le même itinéraire sans Pingyao, Xi’an et Hong Kong. Nous avons fait beaucoup de grosses villes pour voir les principaux sites et du coup c’était pas mal fatiguant…

C’est un pays qui choque culturellement (en tout cas pour nous). On a beau lire des choses avant de partir, ce n’est jamais pareil de le vivre. Et du coup, il est vrai que certains aspects nous ont pas mal agacés sur la fin du séjour, mais cela fait partie du voyage 🙂 Nous ressortons de la Chine, heureux de l’avoir vue et contents d’en repartir, mdr

Quelques chiffres :

11 : trains pris dont 1 de nuit

20 : bus utilisés

34 : nombre de taxis pris

45 : nombre de fois ou l’on a pris le métro

4 : navigation en bateau

7400 : nombre de km parcourus (environ)

1 : jour malade pour Robin

0 : engueulade, wahou on est trop fort ! je compte pas les minis accrochages…

47 : fois ou les enfants se sont plaint (c’est à dire une fois tous les jours :))

26 : leçons faites par les enfants (14 pour Robin et 12 pour Fleur)

18 : articles sur la Chine

Bilan financier

Si si ça existe un bilan des bilans, on l’appelle The Bilan !

Et oui, comme rien n’est gratuit, enfin presque…nous avons préparé un récapitulatif de notre budget pour vous aidez à mieux vous y retrouver. Un bilan plutôt très bon par rapport à nos prévisions, mais attention nos prévisions étaient hautes ! J’avais calculé 46€ par jour et par personne et multiplié par 4 (en ne sachant pas qu’en Chine, les enfants payent souvent moitié tarif voir pas du tout les entrées).

 

 

Hébergement : 2354€. Nous avons logés principalement dans des hôtels pas trop cher, mais ça reste le poste de dépense principal.

Transports : 1313€. Forcément, vu la taille du pays, il a fallu prendre souvent le train, les bus et j’en passe ce qui nous fait monter la note !

Nourriture : 1150€. Ah la bouffe ! Elle arrive juste derrière les transports, en même temps on aime bien manger 🙂

Visite : 931€. Ici le budget visite est important car chaque site se paye, et à 4, ça monte vite !

Divers : 90€. Autant dire qu’on a été carrément raisonnable ! Il s’agit de cartes postales, de babioles pour les enfants…

Au final, cela représente un budget moyen de 34,80€ par personne sur 42 jours de voyage. Nous sommes bien en dessous de nos prévisions de 46€ par jour et par personne 🙂 Un budget moindre est largement faisable, mais nous n’avons jamais fait l’impasse sur notre bière quotidienne (c’est moche), ni sur la nourriture. Nous avons aussi privilégié les hôtels car ils n’étaient pas chers et dans notre budget.

Hangzhou, Suzhou et Shanghai

Nous voici arrivés à Hangzhou après la trépidante ville de Hong Kong ! C’est notre dernière ligne droite en Chine, nous allons en profiter pour ralentir et se reposer un peu dans ces 3 villes de l’est de la Chine.

Hangzhou

Hangzhou et Suzhou sont les destinations préférées des habitants de Shanghai. C’est un peu comme « la Baule » avec les parisiens 🙂 C’est une ville, ou il fait bon vivre. Elle compte 5,1 millions d’habitants, ce qui fait sa force, c’est le côté « vert » que la Chine a tendance à perdre…l’essentiel se trouve autour du lac de l’Ouest, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est un lac naturel, et il est agréable de s’y promener. La ville est bien desservie par le métro, même si le taxi reste bien pratique pour aller un peu plus loin pour pas trop cher.

Ici, nous avons loué un Airbnb sympathique à deux pas du métro. L’appartement possède une salle de tatami, ce qui a bien plu aux enfants 🙂

Pour info : notre hôte Jing, adorable nous a loué son appartement pour 46,70€ la nuit.

Le lac de l’Ouest

Nous avons entrepris de faire le tout à pied de bon matin. Nous avons vite perdu la motivation des loulous quand ils ont découverts que le tour pouvait se faire en bateau ! Après moultes plaintes : « j’ai mal aux pieds, moi au genou, blablabla ». Nous cédons pour le bateau, et choisissons de traverser le lac. Bon le bateau n’était pas très cher mais il était rempli, ce qui retire un peu du charme pendant la traversée. Arrivés en face, nous pensions pouvoir rester sur le bateau pour rejoindre le prochain quai, mais non il fallait débarquer ! En fait nous étions arrivés sur une île au milieu du lac !!

Oh les andouilles !

On avait à priori pas bien compris l’itinéraire, mdr ! Maintenant coincés sur l’île, nous en profitons pour faire le tour… A vrai dire, c’est joli, l’île est bizarrement faîte, elle forme 4 retenues d’eau en son centre, très sympa ! Ensuite, nous retrouvons un embarcadère, ou nous attendons mais pas de bol, on se plante encore (il y a des jours ou soit on est pas doués, soit on a la loose). Du coup, on repart et enfin on comprend le système (pas simple ces chinois), et on prend le bon numéro !!! Youpi ! Au final, nous y avons passé la journée, c’était sympa, promenade reposante, verte.

La pharmacie Hu Qing Yu Tang

Cette pharmacie est très ancienne, elle date de 1834. Les remèdes ici sont tous naturels et rares ! Les chinois s’y bousculent pour y acheter telles racines ou telles poudres…On y trouve pas mal de racines encadrées, qui doivent avoir une grande valeur, en tout cas, nous avons aimés voir les petites mains s’affairer pour faire tous ces remèdes que nous « occidentaux » ne connaissons pas.

Le parc Xixi

Ce parc est ressemblant à notre brière dongeoise ! C’est une zone humide remplie de canaux, qui est protégée. Nous pouvons faire une visite à pied mais c’est quand même plus sympa de faire un peu de bateau 🙂

Pour nous, pas de chance, ce jour là il faisait vraiment pas beau (on a failli renoncer), mais bon on a continué… En fait nous avons pris les billets d’entrées et le bateau qui relie 4 points du parc, on le prend ou l’on veut tant qu’on va dans le bon sens. Ça nous a permis de visiter chaque point autour des embarcadères, les distances n’étant pas énormes, la balade était assez tranquille. En même temps avec le crachin qui tombait, c’était pas non plus la plus agréable balade que l’on ai faite 🙂

Pour info : entrée + bateau à 4 : 44,50€ et oui c’est pas donné de visiter la brière 🙂

 

Suzhou

Suzhou est une province de 3,3 millions d’habitants, elle se situe à 30 min de train de Shanghai. Cette ville produit un quart des ordinateurs portables vendus dans le monde ! Pourtant, quand nous l’avons découverte, nous n’avons absolument pas vu ce côté là et sommes restés sur les paysages de carte postale…Car Suzhou possède les plus beaux jardins de Chine, des endroits souvent classés au patrimoine de l’Unesco, qui sont magnifiques.

Ici, nous avons loué un appartement sympa au prix de 59,60€ la nuit : le Leju boutique appartment

Balade sur Shantang Jie

Nous avons démarré notre séjour ici par une balade nocturne dans la rue animée de Shantang. Cette rue n’est pas sans nous rappeler Pingyao, mais avec plus de charme car nous marchons le long du cours d’eau…Remplie d’échoppes, de restaurants, de lanternes rouges et de bateaux pour découvrir la ville, le cocktail est gagnant pour passer une bonne soirée 🙂 Nous vous conseillons d’y aller en soirée et hors week-end pour bien profiter de la promenade.

Les jardins de Suzhou

Profitant du beau temps revenu (et oui, nous avons eu une journée de pluie, c’était pas génial), nous décidons de partir à l’assaut des jardins les plus beaux de la Chine ! Rien que ça, ça envoie du rêve 🙂

  • Le jardin de l’humble administrateur, c’est le plus grand de Suzhou. En effet, il est très beau mais pas le mieux d’après nous.
  • Ultra motivés, nous enchainons avec le jardin Liu, clairement ce jardin est mon préféré ! Il est magnifique, tout à fait la représentation que l’on se fait de la Chine. Les petits bassins d’eau remplis de carpes énormes, des pagodes rouges et dorées, des arbres de partout, des fleurs magnifiques, des bonzaïs et j’en passe. Une merveille ou l’on a aimé trainer et prendre notre temps…
  • Ensuite, forts de cette belle découverte, nous partons vers le jardin de la forêt du Lion. Celui-ci nous l’avons fait pour les enfants car nous savions qu’il y a avait un labyrinthe en pierres et ils en sont fans ! Ça n’a pas loupé, nous voici à les suivre au dessus, en dessous, monter descendre, se perdre, revenir en arrière et enfin sortir ! Victoire 🙂 En tout cas une superbe journée ensoleillée à se balader dans ces jardins qui méritent leurs réputations de plus beaux jardins de Chine !

Pour info : jardin de l’humble administrateur, entrée : 140yuans

Jardin Liu, entrée : 60 yuans

Jardin de la forêt de pierres, entrée : 60 yuans

Shanghai

Ahhh Shanghai ! Presque 25 millions d’habitants ! Une jungle urbaine, ou les tours poussent comme des champignons géants qui cherchent à toucher le ciel ! C’est une ville qui disposent de plusieurs espaces complètement différents, le quartier de Pudong, l’ex concession française, la vieille ville chinoise…Le quartier de Pudong est très récent, il n’a pas 30 ans et possède pourtant des buildings de partout, dont la tour la plus haute de Chine ! L’ex concession française est sympa, c’est ici que nous logions. Les rues sont larges, belles à la française (c’est un peu chauvin ça non ?) et bordées de platanes. La vieille ville chinoise quant à elle, va probablement finir par disparaître au vue du grignotage de buildings auquel elle fait face. C’est la seule partie restée totalement typique de la Chine, avec ses marchés étranges et ses stands en tout genre. Shanghai est ultra moderne, même futuriste, c’est la nouvelle Chine !

Ici nous avions loué un appartement à 82,70€ la nuit (et oui on est à Shanghai !) et nous sommes restés 1 semaine sur place.

La cité des Sciences

La visite incontournable pour nos petits explorateurs ! Le musée est sur 4 niveaux, il faut bien 2h pour en faire le tour et encore on s’est pressé car le musée allait fermer ! Notre première salle et notre préférée a été celle des animaux 🙂 C’est hyper bien fait, magnifique, et il y a même une imitation de la forêt de pierres, insectes géants, espaces des mygales…super ! Ensuite nous avons fait les robots, ou il est possible d’interagir avec eux. Il est aussi possible de jouer au foot avec un écran, faire un tour de petit train dans notre tube digestif…Un bon moment à passer en famille.

L’ex concession française

Nous sommes partis de South Shanxi Road (la station de métro) et sommes remontés sur l’avenue Huaihai, longue de 6km. Nous avions honnêtement l’impression de nous balader à Paris, de chaque côté des grands magasins, une avenue entourée de platanes…ce n’était pas pour nous déplaire ! A un mois de Noël, les magasins se parent déjà de décorations, guirlandes et couleurs magnifiques, ça nous faisait rêver !

La rue Nanjing Lu

Si on se rend à Shanghai, le passage à Nanjing est obligatoire ! C’est la rue n°1 en Chine, hyper animée, entourée également de magasins et d’écrans géants, elle représente parfaitement Shanghai ! Nous y avons passé du temps à déambuler, nous y avons pris le petit train de nuit pour faire plaisir aux loulous (5yuans c’était pas la ruine) et sommes bien sur rentrés dans certaines enseignes ! Notre préférée : Lego !! Magasin de folie pour les petits mais aussi pour nous, les gens faisait la queue pour y entrer et admirer les constructions faîtes. Nous avons découverts la collection Harry Potter alors forcément Fleur était aux anges et comme par hasard, il y avait quoi juste à côté ? La collection Jurassic World pour Robin fan des dinos ! Bref super balade 🙂

Le Bund

Le bund longe la rivière Huangpu, c’est un boulevard ou l’on se promène pour admirer les façades des banques en majorité. Ce sont des façades clairement inspirées de chez nous ou Brooklyn mais pas de la Chine en tout cas ! Elles sont magnifiques et toutes éclairées une fois la nuit tombée, tout simplement Beau ! Nous y venons aussi pour admirer l’autre côté de la rive : Pudong et ses tours géantes, on comprend d’où vient le nom « gratte-ciel » à ce stade !

Pudong

Nous l’avons visité en parcourant l’Avenue du Siècle. Cette avenue permet de passer entre les gratte-ciel et se rendre compte de la démesure de ces constructions. Moi personnellement je ne peux pas vivre tranquille en vivant au 120ème étage… On apprend d’ailleurs que la tour la plus haute, la Shanghai tower présente déjà des fissures car le sol est instable. On parle même ici d’un affaissement du sol de 1,5cm par an à cause de la profusion des buildings, c’est dingue si c’est vrai !! C’est en tout cas, une balade à faire pour bien mesurer l’ampleur de cette ville futuriste. Mais nous, on se pose une question : « pourquoi toujours plus haut, toujours plus impressionnant, un complexe ? » Je plaisante, c’est une blagounette 🙂

Nous avons aussi fait un petit tour à l’aquarium, il possède le plus long tunnel au monde…les enfants ont adorés !

Aquarium

La vieille ville chinoise

Ce quartier est resté typiquement chinois, comme je le dis plus haut. Les bâtiments sont tous rouges et dorés, nous y visitons le jardin Yuyuan, plutôt joli. Ici, on a escroqué 15 yuans à la billetterie et ça c’est pas bien ! Fleur s’est penchée pour ne pas dépassé les 1m30 et du coup nous n’avons pas payé son entrée, mdr. En nous baladant plus loin, nous nous retrouvons au marché des grillons. C’est un marché ou le plus gros et le plus chanteur des grillons se vend à prix d’or ! C’est spécial, mais super sympa à voir 🙂 Bien sur, il y avait encore tortues, chiens, chats…

Voilà, c’est la fin de notre périple chinois, bientôt nous ferons notre méga bilan, à lire absolument pour tout savoir de la Chine 🙂 A très vite pour de nouvelles aventures au Vietnam !

Guilin et ses merveilleux alentours !

Guilin et ses merveilleux alentours !

Guilin :

Guilin est une destination très touristique ! On y va pour ses alentours, mais finalement la ville même n’est pas passionnante. Par contre, ils ont surfé sur ce business des excursions et du tourisme pour monter les prix de tout et partout ! Il faut dire que les alentours sont magnifiques, il est possible d’errer au milieu des rizières en terrasses ou encore de naviguer sur la rivière Li entre les pains de sucre…des moments magiques.

Nous avons pris une journée pour nous balader dans la ville, autour des lacs (balade très agréable) et au niveau des commerces. Pour se nourrir, tout était plus cher, même une bière locale (deux fois plus petite qu’ailleurs) était au prix de 3€ ! Nous avons trouvé un petit restaurant/bar sympa, cuisinant bien les pâtes, du coup nous y sommes revenus plusieurs fois au vu de toutes nos déceptions alentours. Son nom : l’Unico ! Son propriétaire est un jeune voyageur, la déco en est la preuve et la musique anglo saxone est bien agréable 🙂

Voici quelques clichés de notre découverte de la ville :

Rizières en terrasses de Longji :

Pour cette journée, nous avions vu avec notre hôte la veille pour qu’elle nous organise la sortie. Du coup, le programme est standard avec plus ou moins de changements…Navette qui vient nous chercher au guest-house, route vers les rizières avec un guide anglophone, spectacle folklorique, repas, visite des rizières et retour au guest-house.

Pour info : le tarif pour nous 4 a été de : 142€, après il restait juste à se laisser guider…

Le truc rigolo pour commencer, c’est que notre guide anglophone a appris son topo sur les rizières mais elle ne comprenait aucune question ! La discussion a du coup été assez limitée mais ce n’est pas grave, nous n’avons pas pris cette journée pour taper la causette. Dans notre van, nous sommes 7, l’ambiance est assez cool, nos coéquipières de la journée sont 3 italiennes venues visiter la Chine en 15 jours ! Super sympa en tout cas et comme quoi le monde est petit…l’une d’elle parlait français car elle travaille actuellement à Rennes ! Improbable !

M’enfin, revenons à nos moutons. Donc après presque 2h de route, nous voici à notre premier arrêt (il était temps, Mme la vessie n’en pouvait plus). Nous sommes à Huangluo !

Huangluo :

C’est le village ou les femmes ont les cheveux les plus longs ! On pensait que c’était une bêtise mais en regardant sur internet et bien c’est vrai, c’est même dans le guiness des records. Trop cool, les cheveux atteignent parfois 2m, des Raiponce chinoises de partout, je plaisante ! En tout cas, c’est une tradition qui se perpétue par les femmes Yao. Elle consiste à ne couper les cheveux que 2 fois dans leur vie (à 18 ans et avant 40 ans je crois), c’est un critère très important de beauté dans le village.

Elles nous ont fait un spectacle expliquant leur mode de vie, elles ont détaché leurs cheveux et se sont coiffées devant nous, c’est impressionnant ! Nous avons adoré leur chant et leur danse, c’était super entrainant, coloré, super !

Les rizières :

Nous avons visité les rizières de Longji, étant en automne, les rizières viennent d’être fauchées. Les couleurs tirent sur le jaune, c’est très joli mais forcément moins qu’au printemps lorsque tout est en eau et que le soleil se reflète sur les terrasses.

Notre guide nous arrête au pied du téléphérique et nous donne rendez-vous 3h plus tard au même point. Nous décidons de sortir nos muscles (comme d’habitude) et de tout grimper à pattes. C’est raide, il nous faut une bonne heure mais nous rencontrons des villageois sur le chemin et profitons de la vue à chaque instants. Arrivés au sommet, la récompense est encore meilleure (même si j’en peux plus de la vie, et que je suis rouge écarlate) C’est impressionnant de voir le travail humain pour créer ces rizières, c’est superbe ! Les enfants adorent la balade parce que je leur propose de récolter les grains de riz restants et de les cuisiner ce soir (à la base c’était une blague, pris au mot par les loulous!) Du coup, les voilà en pleine récolte, ils comprennent que le riz se cultive, qu’il n’est pas blanc de base mais entouré d’une coque et que ce travail est fastidieux ! Pendant ce temps, moi et Val en profitons pour méditer face à cette belle nature 🙂

Navigation sur la rivière Li jusqu’à Yangshuo :

Encore une fois, nous décidons de profiter des excursions toutes faîtes, plutôt que de vadrouiller à chercher les bus et les directions comme d’habitude. Nous sommes un peu fatigués et souhaitons, ici nous laissés guider. Comme pour les rizières, nous sommes récupérés à notre logement et partons vers le bateau.

Naviguation :

La différence, c’est que la croisière se fait en assez grand nombre, ce qui fait perdre un peu de charme mais on ne va pas se formaliser non plus, il faut faire abstraction. Nous nous installons à nos places et avons 3 chinois en face de nous en train de se baffrer de je sais pas trop quoi 🙂 Même pas grave, on va voir le paysage sur le toit…le bateau quitte le quai et navigue vers Yangshuo.

Cotés pénibles (oui je sais, encore, mais si on ne se plaint pas, on est pas vraiment français ! ) Le guide essaie de nous vendre 2 fois une excursion supplémentaire malgré nos refus. Du coup, je finis par l’envoyer balader gentiment afin qu’il nous laisse profiter si possible de la vue ! En plus, il parle « anglinois » un savant mélange d’anglais et de chinois, difficile à comprendre !

Et bien sur, le repas ! Compliqué face à nos 3 loustics…clapotis clapotas, crachats dans le plateau, que du bonheur ! Les enfants sont les plus dégoutés et arrêtent pas de râler, ce qui déclenche un fou rire de moi et Val, difficile de nous calmer vue la situation, ah oui, on peut être très bête parfois 🙂 !

Aujourd’hui, le vent nous glace les os, alors on met une couche supplémentaire pour voir les rives et les pains de sucre. Nous ne sommes pas déçus, c’est encore une fois impressionnant ! Les roches sont à pics, la végétation est luxuriante, on voit les méandres de la rivière Li, tout est beau !! Nous découvrons également que le billet de 20 yuans représente une des portions vue aujourd’hui. Nous naviguons pendant 4h30, et croisons des chèvres dans les arbres, et habitants du bord de l’eau, c’est reposant…

Yangshuo :

Arrivés à Yangshuo, nous débarquons et découvrons qu’ici, on attend le touriste dès le pied sur le quai…Nous on trace vers la ville, le rendez-vous est donné 3h plus tard pour repartir en bus. Çà nous laisse du temps pour arpenter la ville, mais pas assez pour s’embarquer dans la campagne qui parait-il est magnifique ! Tant pis, nous nous baladons au niveau des commerces et faisons de drôles de découvertes. Comme les nettoyeurs d’oreilles et les insectes grillés par exemple (oui je sais rien à voir mais c’est pas grave!)

Nous avons rencontré une française venue seule visiter la Chine car elle se rendait à Shanghai pour une conférence. Super sympa, nous avons beaucoup discuter. Nous avons appris en parlant de toutes les constructions d’immeubles que nous voyons de partout…Que les chinois construisent actuellement de quoi loger autant de chinois qu’il y en a aujourd’hui…ça laisse songeur !

Pour info : excursion pour nous 4 à 110€

Bilan perso et budget :

Guilin et ses alentours nous ont plu, ce qui est dommage c’est ce côté « touristique ». En même temps, cela nous permet aussi d’accéder facilement à des sites magnifiques, alors ne nous plaignons pas trop ! Forcément, notre budget a pris une claque, entre les excursions et le TGV de Kunming à Guilin…Aïe mais on ne dépasse toujours pas nos prévisions…

 HébergementNourritureTransportVisiteDiversTotalNom de l'hébergement
Jour 150,5€157€Pas de visite207,5€Guilin Likeside Yide Hotel
Jour 250,5€21,9€142,2€1,02€215,62€Guilin Likeside Yide Hotel
Jour 350,5€30,9€Pas de visite3,9€85,3€Guilin Likeside Yide Hotel
Jour 450,5€20,2€109,4€7,9€188Guilin Likeside Yide Hotel
Total202€73€157€251,6€12,8€696,4€

Notre budget par jour et par personne a été de : 43,50€. Le plus élevé depuis le début de notre vadrouille en Chine !

Je tiens aussi à dire que notre hôtel ou guest house était super ! La propriétaire est aux petits soins, c’est familial, elle tient l’accueil avec sa sœur et c’est sa tante qui nous préparait le petit déjeuner, un régal !

 

Le Yunnan : découvertes autour de Kunming

Le Yunnan : découvertes autour de Kunming

Présentation du Yunnan et de Kunming :

C’est une région assez haute, en moyenne 1900m d’altitude. Plus de 90% de montagnes et 25% de forêt. Le climat est agréable (15° de moyenne annuelle), nous qui y étions en automne étions souvent en tee-shirt. Sa capitale Kunming est la ville ou nous avons loger durant notre séjour ici. Elle compte environ 4millions d’habitants en son centre et plus encore chaque jours…Cette ville est en perpétuels travaux, ils se développent de partout, c’est impressionnant !

Le Yunnan est différent des autres régions et abritent de nombreuses minorités ethniques. La vie ici est plus calme, les gens sont zen, sympas, ils dansent, chantent dans la rue…c’est encore une fois, une région à découvrir ici en Chine.

Train de nuit :

Pour arriver jusqu’ ici depuis Emeishan ou nous étions (à un peu plus de 800km de là), nous avons testés le train de nuit 🙂 Et oui, nous sommes des foufous ! L’avantage, c’est que nous avons économisé une nuit d’hôtel et en même temps nous avons dormi (enfin plus ou moins) pendant le trajet. Il faut savoir que les trains de nuit sont lents, très lents…16h, rien que ça 🙂 Le confort est sommaire, enfin niveau literie c’est plutôt une planche recouverte de mousse qu’un matelas mais on va pas faire nos princesses non plus 🙂 C’était pas si mal, les enfants ont adorés forcément, nous un peu moins. C’était une belle expérience, Robin s’est encore fait un copain, et nous avons vu de beaux paysages, quand nous n’étions pas sous les tunnels.

Notre séjour :

Nous avons trouvé un appartement avec un bon rapport qualité/prix, mais si j’avais su qu’il était au 40ème étage, clairement je ne l’aurai jamais pris ! Trop haut pour moi, j’avais les ch’tons 🙁 En plus, nous étions déjà à 1900m d’altitude. Mais j’avoue que la vue était imprenable sur la ville !

A la base, nous devions visiter Kunming et ses alentours, puis Lijiang et les gorges…Au final, on se rend compte que si l’on veut profiter, il ne faut pas se presser. Je pense que notre programme est déjà bien assez chargé, il y a tellement à voir, mais on ne peut pas tout faire 🙂 Je pense que nous avons pris la bonne décision, car nous avons passé une super semaine !!! Belles découvertes, balades, marché étonnant et une belle rencontre inattendue 🙂

La forêt de pierres (Shilin) :

Nous voici partis pour la Stone Forest ! En voyant des photos avant d’y aller nous avions hâte de découvrir ce site incroyable ! En arrivant, nous prenons une des navettes gratuites pour nous rendre sur la section de Wannian. Le parc est immense, alors nous suivons les conseils de notre guide préféré 🙂 Nous voici, seuls au monde à crapahuter sur un petit chemin entouré de champs de maïs, et d’autres entourés de canaux d’irrigation et de belles araignées vertes ! Les enfants courent et partent en mode « éclaireurs », nous enchainons avec la section Liziyuanqing puis Bushaoshan. C’est magnifiques, ces pics karstiques, noircis sont impressionnants ! Certains font bien 30m de haut, nous partons dans une petite faille sous les rochers…en y allant je me demande si je vais réussir à passer en fait 🙁 Mais ça passe, nous sommes morts de rire parce qu’on marche en crabe et que l’aventure nous éclatent !

Ce site est exceptionnel, une beauté naturelle incroyable. C’était il y a des millions d’années un fond marin mis à jour avec la baisse des océans au fils des siècles…Merveilleux de chez Merveilleux !

Pour info : 325 yuans pour nous 4 (environ 41€), ajouter 25yuans par personne pour la navette qui vous amène à l’entrée (nous ne l’avons pas prise)

Pour s’y rendre : se rendre à la gare routière et prendre le bus pour Shilin : 170 yuans pour 4 (aller-retour), il faut compter 1h30 aller et donc pareil retour. Ne descendez qu’au terminus !

Le temple d’or :

Pour info : entrée 25 yuans par adulte, 15 yuans pour Fleur (environ 8,30€)

Nous voici arrivés au Temple d’Or (le nom promet du rêve). Nous cherchons le plan principal pour nous repérer car la spécialité de la Chine, c’est de ne jamais fournir de plan, et partons à l’assaut du temple le plus haut, anciennement recouvert d’or. La balade est assez sympa, nous croisons un chinois qui tente de nous parler français et nous montre ses photos de lui à Paris. Il était marrant, et totalement amoureux de la France et de ses acteurs…le voilà en train de nous énumérer : Jean Réno, Depardieu, Alain Delon, Belmondo…mdr. Première fois en un mois qu’un chinois nous parle français 🙂

Ensuite nous croisons des gens en pleine séance de Tai-Chi, c’est une sorte d’art martial en slow motion. Mine de rien, ça n’a pas l’air si simple que ça je pense. Puis nous observons un poète éphémère, qui peint à l’eau sur les dalles de l’allée du temple…

Nous cherchons ensuite le Garden Camélia, et y trouvons un joli jardin mais sans plus. C’est probablement beaucoup plus beau au printemps quand tout est en fleurs. Nous visitons plusieurs serres (bah oui j’adore les fleurs), mais pareille joli mais sans plus…Du coup, nous décidons de partir au marché aux fleurs.

Manque de bol, le taxi nous dépose pas du tout au bon endroit (on l’a pas vu tout de suite bien sur), nous étions devant le centre des expositions horticoles ! Il y avait de l’idée, on parlait de plantes mais pas les mêmes 🙂 Nous reprenons un taxi, qui fini par comprendre quand je lui montre l’adresse d’un resto à coté du marché. Il est difficile de se faire comprendre parfois parce que la plupart ne parle pas l’anglais et ne comprennent que les signes chinois…

Le marché aux fleurs et aux oiseaux :

Appelons le plutôt : le marché du tout et n’importe quoi, mdr ! Nous hésitons encore entre l’intérêt profond de découvrir tous les recoins et le dégout de l’irrespect animal…Il est clair, que nous « occidentaux » n’avons pas les mêmes considérations envers les animaux. Même si je vous rassure, je ne crois pas que les chinois mangent encore du chien (s’ils en ont déjà mangé?) A défaut de les manger, ils les vendent dans des cages à lapins, de toutes races. En compagnie d’écureuils, d’escargots, de hamsters, de hérissons, de tortues diverses et variées, de lapins, d’oiseaux, de poissons de toutes les tailles…la liste est immense !

Je dirais que cet endroit pittoresque est malgré tout, à aller voir, pour s’imprégner de la culture chinoise. Un vrai étonnement ce marché ! Il se trouve dans une rue piétonne proche du vieux Kunming.

Les Monts de l’Ouest :

Notre coup de cœur de la journée et du séjour 🙂 Nous décidons (un peu flemmard et en mode touristes), de prendre la totale au guichet car monter sur du goudron c’est pas passionnant.Du coup, on prend les tickets de bus, de télésièges, de navettes électriques et encore de bus.

L’ascension :

Après le bus, nous voici à prendre les télésièges (donc les pieds dans le vide)…Moi qui ai le vertige, c’est carrément un défi ! On part et hop, très vite nous voici avec un panorama incroyable ! J’ai pris une photo avec un siège et le vide sidéral qui était sous nos pieds, constatez vous-même que si ça lâche, on est mort de chez mort !!! Je rigole, mais j’étais pas trop fière au début…puis en voyant le calme, la beauté de la forêt sous nos pieds et la ville au loin, je me suis détendue, un super moment ! Nous croisons des écureuils sur les arbres, les enfants se régalent ! Après 20 bonnes minutes de grimpettes, nous voici arrivés mais pas encore au sommet.

Nous prenons le chemin pour atteindre le point de vue le plus haut (pour changer, nous montons 315marches, et oui Val a compté). Étrangement, nous sommes quasi seuls, pourtant c’est hyper joli, et le point de vue en vaut vraiment la peine. Une vue sur Kunming de folie, la chance pour une fois, il fait un temps magnifique (j’ai même eu un coup de soleil sur le pif). Vous pourrez voir sur les photos que la ville est au bord d’un lac immense et entourée à l’arrière de montagnes. On y voit aussi, ce dont on parle depuis le début de notre séjour en Chine : la couche de pollution qui plane au dessus des habitants, ça fait peur de se rendre compte, ce qu’on respire chaque jours ici !

La descente :

Nous descendons et nous rendons vers la porte du dragon (l’endroit ou tous les chinois vont en fait), le parcours est superbe, à flanc de montagne, sur un tout petit chemin. Nous nous sentons bien, c’est vraiment une super promenade en famille.

Pour repartir, nous empruntons la navette électrique au lieu de marcher sur le bitume, et Val se plie au jeu des selfies avec notre groupe chinois 🙂 Quant à moi et les enfants, nous nous amusons à faire coucou à tous les marcheurs 🙂

Pour info : les 4 entrées et transports nous ont coutés 29,70€, c’était une dépense plus que raisonnable 🙂

Pour s’y rendre : prendre la ligne 3 flambant neuve du métro c’est le terminus 🙂

Le temple des bambous et une rencontre :

Nous prenons un taxi pour nous rendre à ce fameux temple bien noté par le routard. Bon vue la route pour s’y rendre, on a commencé à flipper en se disant qu’on ne trouverait personne pour nous ramener…

On fait la visite, courte et pas intéressante plus que ça en fait. Le seul truc sympa, ce sont les arbres tricentenaires dans la cour principale, c’est carrément impressionnant. Sinon la visite se fait en 20min, c’est tout petit, nous y découvrons quelques bouddhas dorés et de jolis bâtiments mais vraiment pas de quoi traverser tout Kunming !

Du coup, on ressort et on attends un signe du dieu des taxis 🙂 Bien sur, pas de taxis et je cherche un bus mais il n’y a qu’une route à je ne sais pas combien de mètres d’altitude…c’est carrément la loose. Et là, un van s’arrête ! Une gentille dame nous parle en chinois mais on comprends qu’elle peut nous emmener 🙂 Un monsieur vient nous dire qu’elle peut nous descendre jusqu’à la station de bus ben plus bas, hourra ! On monte, c’est trop drôle, une des dames est assise sur un seau faute de siège, et notre voisine se met à pousser la chansonnette ! Un grand moment, hyper typique, c’était juste génial 🙂 Val a pris une petite vidéo, en voyant la tête de Fleur, nous sommes mort de rire !!!

Pour info : le temple est désormais gratuit (bah oui tu m’étonnes), et c’est bien perdu. N’y aller pas si vous avez un temps limité et même si vous avez le temps 🙂

Le zoo de Kunming :

De bon matin, nous partons au zoo à pied afin de faire plaisir à nos loulous. En arrivant, nous payons et entrons mais nous ne sommes pas trop surs d’être au zoo ! En effet, il y a une grande roue, une montagne russe… Bon pas grave, on ne s’étonne plus trop ici en Chine des trucs bizarres, alors on continue.

Nous rencontrons plusieurs espèces d’oiseaux, de biches, un gnou (il a du perdre son chemin), et entrons dans une volière…Ici, c’est formidable, nous découvrons un magnifique chinois (un drôle d’oiseau), non je plaisante, c’est juste qu’un monsieur avait décidé de prendre des photos et du coup d’aller là ou c’est interdit. Les enfants étaient outrés (plus que nous), mais bon on enchaîne. Tourterelles et moineaux bon formidable ! En cours de route nous découvrons des rats qui se nourrissent dans une mangeoire, on trouve ça bizarre et oui c’est qu’ils passent sous la clôture et viennent se nourrir ! Carrément craignosse.

Bon après on voit des éléphants avec des chaînes aux pattes et sans eau :(, un tigre qui vient à notre rencontre et qui est magnifique (c’est mon animal préféré). Puis quelques autres espèces et nous arrivons aux singes. Une catastrophe, des conditions de vie pitoyables, ça fait mal au cœur franchement. Les enclos sont riquiqui et sales ! Il ont fait une fosse pour les macaques qui est pas mal du tout par contre mais qu’est ce qu’on voit au fond de la fosse ??? Un chat ! A la limite de se faire prendre une raclée, quelle horreur !

La conclusion :

Le pire c’est que les visiteurs s’en fichent des animaux, ils jettent de la nourriture là ou c’est interdit, ils vont aux attractions…C’est un zoo avec parc d’attraction et même Mac Do à l’intérieur !!! J’avoue ce qui nous a vraiment fait partir c’est :

  1. Les conditions des animaux (qui ont fait pleurer Fleur)
  2. Le fait d’avoir le sentiment d’être une famille de singes ! Les gens nous prenaient en photo et en vidéos tout le long sans demander, ils se postent devant toi et clak ! Même pas discret…une fille nous a filmé hyper longtemps (on s’en est rendu compte parce que son téléphone ne bougeait pas quand les animaux sont partis ! Normal c’était nous les animaux !

J’étais agacée, donc pour ne pas tuer quelqu’un (ça fait tâche quand même), nous sommes partis…Il y a des jours ou l’accumulation rend les choses plus pénibles.

Réconfort au French Café

Super adresse sur Kunming 🙂 Nous y avons dévoré galettes, crêpes et croque monsieur (un peu de nourriture bleu blanc rouge réconforte n’importe qui, non ?)

Le parc du lac Émeraude :

C’est un joli parc typiquement chinois. Il entoure une belle étendue d’eau, ici les gens viennent se promener, jouer au Majhong, faire du Tai-Chi ou comme nous faire du bateau 🙂 Nous voulions faire plaisir aux enfants suite à l’échec du zoo et du coup, nous voici dans un petit bateau électrique à se balader sur ce lac. Nous y avons passé un très bon moment, les enfants ont pu conduire et passer sous des ponts, ils étaient remis de leur précédente déception.

Quelques clichés de l’appartement et de Kunming by night !

Nous voici désormais partis avec le TGV le plus rapide de Chine dans le Guangxi à Guilin 🙂 A bientôt !


Notre bilan perso :

Un super bilan, cette région nous a beaucoup plu globalement. Il y a toujours des choses à dire forcément, mais la beauté des environs de Kunming nous a conquis !

Nous y avons visités les sites suivants :

  1. Shilin et sa forêt de pierres : à faire absolument !
  2. Le Temple d’or
  3. Le marché aux fleurs et aux oiseaux
  4. Le Temple de l’ouest : idem que Shilin !
  5. Le Temple des bambous
  6. Le zoo
  7. Le parc du lac émeraude

Si j’avais un conseil a donner : restez y plus longtemps que nous et sillonnez les villes alentours ! 6 jours c’était court trop court… nous aurions voulu voir Dali, Lijiang et les gorges … mais tout n’est pas possible dans ce genre de voyage au long court, des choix se sont imposés. Aucun regret pour nous au final, notre suite de voyage est parfaite 🙂 !

Notre budget :

 HébergementNourritureTransportVisiteDiversTotalNom de l'hébergement
Jour 1Nuit dans le train12,3€166,5€Pas de visite178,8€
Jour 255€69,5€5€Pas de visite129,5€Kunming traveler's Apartement
Jour 355€25,8€28,2€41,1€1,26€151,36€Kunming traveler's Apartement
Jour 455€5€9,6€8€4€81,6€Kunming traveler's Apartement
Jour 555€5€15€29,7€105,1€Kunming traveler's Apartement
Jour 655€57€4,1€6,3€10€132,4€Kunming traveler's Apartement
Total275€174,6€228,4€85,1€15,26€778,4€

Dans le Yunnan, notre budget par jour et par personne a été de : 32,40€. Une moyenne encore en dessous de nos prévisions, donc un bilan satisfaisant 🙂 !

Le Sichuan, ses pandas, ses paysages et sa fondue !

Le Sichuan, ses pandas, ses paysages et sa fondue !

Présentation du Sichuan :

C’est une région qui a beaucoup à offrir, aussi bien (comme d’habitude) niveau modernité, qu’au niveau nature et paysages. Le Sichuan est contrairement à ce qu’on pourrait croire, très ouvert au monde. Chengdu en est la capitale et c’est une ville immense avec pour projet d’ouvrir un second aéroport international ! Malheureusement, c’est encore une fois ultra pollué…et les buildings sortent de partout comme des champignons. Cette région abrite environ 81 million d’habitants.

Nous étions loin d’imaginer en arrivant sur Chengdu, pouvoir voir des paysages encore préservés. Et pourtant ici, les pandas géants devenus mascottes, sont ultra bien traités, dans un environnement verdoyant, encore à l’abri de constructions…Nous y avons trouvé une montagne sacrée « Emei » et mes jambes s’en souviennent encore ! Et un Bouddha géant, véritable et magnifique œuvre humaine dans un cadre verdoyant lui aussi. Un vrai bonheur à venir visiter une fois dans sa vie…

Notre programme :

Chengdu :

Nous voici arrivés à Chengdu afin de visiter la base de reproduction des pandas géants. Les enfants avaient hâte de voir ces gros nounours noir et blanc. Nous partons tôt, car nous savions que les touristes se pousseraient pour les voir.

C’est sans mal que nous prenons nos tickets et démarrons la promenade. C’est un parc immense, les pandas vivent sur plusieurs hectares et sont séparés par âges. Les bébés (trop mimis), les ados et les adultes. Nous commençons en partant à l’opposé des groupes de chinois, afin d’avoir un peu de tranquillité auditive 🙂 Nous tombons sur un parc avec un gros panda en train de se nourrir tranquillement devant nous. Ses mimiques sont parfois semblables aux humains, c’est assez troublant. Ils ont une sorte de pouce qui leur permet d’avoir une préhension similaire ou presque à la notre. Nous nous sentons privilégiés car nous sommes seuls face à lui. Bon trêve de blabla, les photos sont plus parlantes et plus intéressantes que mes récits enflammés 🙂

Pour info : entrée pour les pandas : 58yuans par adulte (7,30€) et 29yuans pour Fleur (3,70€). Prévoir une bonne journée pour tout voir, et de bonnes chaussures car beaucoup de marche à pied.

Découverte de la fondue du Sichuan :

Ici, nous souhaitions gouter à cette fameuse fondue sichuanaise si connue…Ce fût un moment mémorable ! Notre langue et nos lèvres sont restées anesthésiées un petit moment, sans parler de la suée qu’on s’est prise :). Les chinois nous disent que le fait de transpirer est bon pour notre santé, alors tant mieux !!

Il faut d’abord choisir ses épices et les brochettes de viande ou de légumes que l’on souhaite, après on les trempe dans les bouillons qui sont sur notre table (bien sur épicé à base du poivre du Sichuan) et on déguste (dans tous les sens du terme) ! Moralité : la fondue du Sichuan : ça arrache !

Pour info : notre hôtel était le Travelling With Hotel, chambre pour 4 à 51€ la nuit. Plutôt bien mais mal situé d’après nous. Les loulous étaient contents car ils sont repartis chacun avec une peluche panda ! Rien que ça.

Hors mi les pandas, nous ne souhaitions pas rester sur Chengdu. Le smog est présent à longueur de journée et nous cherchions de la nature dans cette magnifique région.

Leshan

Nous nous rendons le matin à Leshan pour voir son Bouddha géant (et oui, tout est géant dans ce pays), bien sur classé. Nous nous arrangeons pour faire garder nos sacs dans un restaurant en face de l’entrée, car aucun service ,n’est proposé. L’affaire se fait pour 20 yuans (ça ne va pas nous ruiner). En entrant dans le parc, tout est joli. La roche est rougeâtre, d’ailleurs on dirait plus de la terre que de la pierre. Nous avançons dans le parc, jusqu’à apercevoir cette tête immense ! C’est incroyable comme il est grand ! 71m de haut, un orteil de 8,5m ! Il faut se rendre compte du colosse qui se trouve sculpté dans la roche, c’est une œuvre humaine exceptionnelle.

Le seul hic (et oui il en fallait un), c’est que les escaliers permettant de se rendre aux pieds de Mr Bouddha étaient clos pour restauration ! Les travaux vont durer un peu plus d’un an et venait de démarrer…Bon c’est pas grave, le voir de haut est déjà formidable. Nous continuons dans le parc, qui est plutôt joli, entre cascades et bambous géants, c’est sympa. Par contre, comme les chinois ne font rien à moitié (niveau travaux), plusieurs parties du parc étaient closes aussi et j’avoue que ça nous a bien contrarié, sachant que nous avions payé le prix normal du billet pour un accès au quart du parc à peine ! Ceci dit, je le redis, la partie que nous avons vu était superbe !

Pour info : entrée à 80 yuans par adulte (10,10€) et 40 yuans pour Fleur (5,05€)

Pour s’y rendre depuis Chengdu : nous avons pris le bus pendant 1h30 à 17,40€ pour nous 4. Partir de la station Xin nanmen  Chengdu, en arrivant à la station de Xiaoba à Leshan, prendre un deuxième bus (le 6) pour arriver au Bouddha.

Notre hôtel : Jingsheng Hotel au prix de 39€ la nuit. Notre avis : ne pas s’y arrêter.

Emeishan :

Emei, une des quatre montagnes sacrées de Chine ! Un peu plus de 3000m d’altitude à gravir pour découvrir une statue monumentale en or au sommet. Et aussi pour la classe quand même ! Je plaisante 🙂 Beaucoup, y on vu la lumière de Bouddha (un arc en ciel naturel en fait) et on sauté pour atteindre le nirvana…bon nous n’irons pas jusque là.

Notre expérience de cette montagne :

Je veux pas me la péter, mais oui, nous sommes arrivés au sommet comme des grands !!! Non je rigole, c’était impossible pour nous 4 d’y arriver juste avec nos petites pattes ! Il y a juste 60000 marches à monter… Du coup, nous décidons de prendre le bus qui nous emmènera au plus près du sommet. Ensuite nous avons marché pendant 15min en traversant la foule de chinois nourrissant les singes. Un spectacle pitoyable ! Honnêtement, donner un Snickers pas déballé (et même déballer d’ailleurs mais là c’est encore plus con) à un macaque, c’est pas très malin, des sacs et des friandises non plus ! Du coup, le sol est jonché de détritus, c’est dommage dans un si bel environnement. Et en plus ça rend les singes agressifs. D’ailleurs (réflexion personnelle), je ne comprends pas comment ils peuvent adopter ce genre de comportement sur une de leur montagne sacrée…Bref, passons cet épisode capturé pour vous montrer…

Nous arrivons au téléphérique, et pris d’une flemmingite aigüe, et d’un besoin de garder nos forces pour la suite, nous prenons un aller-retour. Ça nous économise quand même 2h30 de montée pour vous donner un ordre d’idée.

Arrivés la haut, une dernière montée et enfin le Graal ! Une statue dorée et un point de vue à couper le souffle…s’il n’y avait pas eu tous ces nuages, mdr !!! Nous étions dans un brouillard constant, les bonheurs de la montagne. La température étant descendue à 4° à 3000m d’altitude, les enfants commençaient à avoir froid, donc nous décidons de descendre le tout à pied 🙂 Mais bien sur, nous n’avions aucune idée de la distance à parcourir (petits naïfs que nous sommes). En arrivant au premier panneau, nous voyons que le premier stop est déjà à 9km et ça ne fait même pas le quart du parcours. Du coup…on réfléchis 2min…et on reprend le bus pour s’arrêter plus bas.

Début du calvaire ?

De là, nous commençons notre marche : montée, descente, montée, descente…bobo cuisses et mollets !!! Le paysage est beau, nous sommes entourés de pins sur un chemin très bien fait. Au bout d’une dizaine de km, nous tombons sur un panneau de direction, et pour rejoindre le bas, il fallait encore au moins 15 bornes ! Il nous reste deux solutions : soit on continue sans savoir si les loulous vont suivre et sans savoir si nous arriverons avant la nuit… Soit nous partons dans la direction de la dernière station de bus. Nous choisissons d’être raisonnable et partons vers le bus. Un peu déçus de ne pas crapahuter davantage dans cet espace sacré. Finalement, en avançant vers le bus, nous découvrons un lac magnifique aux couleurs bleues et verts émeraudes superbes !!! La journée s’est bien terminée, nous étions rincés, et fiers de nos loulous qui ont super bien suivis malgré la difficulté.

Moralité : pour faire le Mont Emei avec des enfants, il faut tout bien prévoir et si vous souhaitez y passer du temps, il faudra dormir dans la montagne pour le faire en 2 ou 3 jours.

Les porteurs…

Et oui, des porteurs…j’en parle un tout petit peu parce que franchement avec les singes, ça nous a choqué ! Il existe ici des porteurs qui vous proposent de vous monter allongé ! Nous avons trouvé que ça ressemblait carrément à de l’esclavagisme, en fait c’est hyper choquant de voir ces chinois fainéants se faire trimbaler à la force des bras de deux autres chinois, moyennant quelques yuans !! Certaines personnes âgées ou handicapées bon ça passe même si c’est limite mais la plupart qui demande sont soit des princesses en robe qui partent sur la montagne en mode « vas y pèpère porte moi » ou des gros fainéants ! Et j’ai pas honte d’en parler comme ça. Il est possible de prendre bus, ou autre pour monter, faire subir ça à d’autres hommes nous ne comprenons pas.

 

Pour info : entrée 90 yuans par adulte (11,30€), 45 yuans pour Fleur (5,68€) + téléphérique A/R : 120 yuans par adultes (15,2€), la moitié pour Fleur + le bus A/R : 80 yuans par adulte (10,1€) et moitié pour Fleur. Résultat, une journée à 4 qui nous coûte 118€ ! Aïe le budget mais au moins, nous avons étés au sommet et avons pu nous promener avec des enfants de 5 et 8 ans sur cette montagne sacrée (ou sacrée montagne :)).

Notre hôtel : le Quiet Boutique Hôtel, bon rapport qualité/prix et très très bien situé !

Attention au mal des montagnes !

Nous n’avions lu ça sur aucun blog et personne ne nous a prévenu ! Je vous informe que de monter jusqu’à 3000m d’altitude en moins de 2h peut provoquer le mal des montagnes. Ça se traduit par un bus qui s’arrête pour que les passagers puissent vomir…Et pour moi et Fleur, c’est lors de la descente que nous avons été prise de maux de tête et de nausées…Un petit bonheur qui sera évité si vous monter à pied 🙂

Nous partons dès le lendemain par le train de nuit direction le Yunnan…on the road again 🙂


Bilan personnel :

Clairement nous avons aimé le Sichuan !

Il y a beaucoup de choses à voir et à faire… Étant gourmand, nous avons privilégiés les sites qui nous intéressaient beaucoup. Nous ne sommes restés que 5 jours et sommes partis dans le Yunnan. Voici ce que nous y avons fait :

  • la base de reproduction des pandas géants
  • le Bouddha géant de Leshan
  • la montagne sacrée Emei
  • test de la fondue du Sichuan !

Cette région mérite d’être vue, elle mérite aussi un ralentissement de son développement pour mettre le paquet sur le coté nature ! Ce qui est dommage et je pense que ça ressortira sur un bilan des bilans de la Chine…C’est que d’ici 10 ans maximum, il n’y aura plus que des gratte ciel de partout, des métros, une chape de pollution tellement forte qu’ils ne pourront plus sortir et j’en passe. Ils vont perdre l’âme de ce pays, et l’image de l’ancienne Chine que l’on peut se faire. C’est dommage, des richesses pareilles (culturelles et naturelles surtout) méritent qu’on les préservent et pas QUE sur les sites à proprement dit, autour aussi…

Bilan financier :

Forcément la visite du Mont Emei et le TGV Xi’an-Chengdu nous ont un peu plombé le budget. Ceci dit les deux en valait la peine (question timing pour le TGV). Un budget plus petit est possible en prenant un train long et en sortant tous ses muscles sur le Mont Emei ! J’avertis quand même les parents qui partent avec leurs enfants à Emei. Ne vous surestimez pas, même les plus sportifs, pour le bien de la famille !!!

Bon revenons à nos chers chiffres 🙂 Notre coût par jour et par personne ici au Sichuan a été de : 34,65€.

 HébergementNourritureTransportVisiteDiversTotalNom de l'hébergement
Jour 151€20,6€121,4€Pas de visite10€203€Hotel Chengdu wide and Narrow
Jour 251€35,4€11,2€18,2€115,8€Hotel Chengdu wide and Narrow
Jour 338,8€12,48€23,17€25€2,5€101,9€Jingsheng Hotel
Jour 447,7€37€7,27€Pas de visite92€Quiet Boutique Hotel
Jour 547,7€14,41€Pas de transport118180,2€Quiet Boutique Hotel
Total236,2€119,8163,04€161,2€12,5€692,7€
Le Shaanxi : Xi’an et son armée,…

Le Shaanxi : Xi’an et son armée,…

Présentation du Shaanxi et de Xi’an :

Et non je ne me trompe pas, il s’agit bien du Shaanxi avec 2A, nous étions dans le Shanxi juste avant, il y a de quoi se méprendre. Xi’an en est la capitale. Ce qu’on peut dire, c’est que c’est une ville ultra dynamique et moderne (beaucoup plus qu’à Pékin d’ailleurs). C’est une ville très desservie par les transports en communs : métro, bus, taxi, train, ce qu’on veut ! Xi’an est devenue touristique et n’arrête pas de se développer…environ 5,5millions d’habitants actuellement. Elle est divisée en 3 parties : toutes entourées de remparts, et en s’éloignant, nous trouvons l’armée enterrée !

Notre séjour à Xi’an :

Nous sommes arrivés de Pingyao avec un TGV ultra moderne en gare de Xi’an. La gare est immense ! Nous prenons un taxi pour rejoindre l’appartement que nous avions pris pour ces 3 jours sur place. Franchement, on a trouvé un super truc à pas cher, en plein centre commercial géant. Du coup, nous étions proches de tout, nous avons pu nous amusés, nous avons vraiment appréciés notre séjour ici (et pas grâce à l’armée pour laquelle nous étions venus).

 

1er jour :

Pour se dégourdir un peu les jambes après le train, nous décidons de nous promener dans le centre commercial. Nous sommes alors tombé sur un étage réservé aux jeux pour enfants. Le kiff total pour les loulous ! Du coup, on se renseigne, ça fonctionne avec une carte à passer devant les jeux et ça décompte les unités. Pour avoir une indication, nous avons pris pour 10€ et ils ont pu faire une vingtaine de jeux + les jeux avec le grappin (ou j’ai gagné deux œufs de dinosaures).

Nous avons passés un super moment, les enfants étaient heureux, c’est le principal. En soirée, la musique était à fond dans la galerie, nous sommes allés faire un tour. La c’est Val qui était heureux ! Il y avait une danseuse de pole dance qui se déhanchait au rythme des basses sur une musique actuelle, c’était super sympa !

Allez nous sommes sympas, voici un petit aperçu photos de tout ça 🙂

2ème jour :

Nous décidons d’aller voir la Pagode de l’Oie Sauvage, en arrivant nous la voyons et décidons de longer sur le coté là ou se trouve un parc. La pagode en elle même ne nous intéressait pas vraiment, donc nous voilà dans la verdure 🙂

Le parc étant assez petit, nous sortons et cherchons le parc qui parait plus grand sur notre plan, on le trouve, c’est le Tang paradise ! Jamais entendu parler…mais on tente. L’entrée n’est pas donné mais bon à voir la taille, ça promet.

Pour info : Tang Paradise, entrée à 300 yuans à 4 (environ 37,50€)

C’est immense, et très sympa ! Nous y passons l’après-midi, entre promenades diverses et jeux pour enfants, nous n’avons pas vu le temps passé. Ils ont fait une cascade, un semblant de Mont Ruchmore chinois, des jeux chelous que les enfants ont adorés…

Après ce parc, nous voulions voir la Tour du Tambour et bien sur la rue principale qui en découle : la rue Beiyuanmen. C’est le quartier Hui, un quartier musulman chinois ou se trouve pleins de marchands divers… Nous pensions trouver une petite rue sympathique, euhhhh comment dire… Un calvaire cette rue ! Bondée déjà, des marchands oui en effet partout, d’ailleurs ça pourrait être sympa, si ça sentait pas la mort en fait ! Une odeur à vous toaster les poils de nez ! Sans mentir, les enfants étaient dégoutés, alors j’ai quand même pris courageusement des photos des étales bizarres que nous avons pu voir. Et nous sommes vite partis de cet endroit, qui nous a pas plu du tout.

3ème jour :

Aujourd’hui, nous visitons l’armée en terre cuite. Ce qu’il faut savoir, c’est que ce site est le seul grand site archéologique de Chine, et qu’il a été trouvé récemment. Il est du coup ultra touristique…d’ailleurs depuis le début, c’est le premier endroit ou nous rencontrons autant de français. Cette armée a été faite pour le roi de Qin, qui souhaitait que son tombeau soit entouré de ses soldats. Le mec, à peine mégalo, à quand même fait faire environ 8000 soldats, tous assez grands et tous différents. Cette armée a été construite sur plus de 30 ans !

Aujourd’hui, sortie de terre et très visitée, cette armée s’abime…et oui ça reste de la terre cuite exposée sous 3 halls entourés de milliers de personnes chaque jours. Du coup, ils sont en train de ré-enterrer certains soldats afin de les protéger. Seulement, et ce n’est que mon avis, ils ne sont pas prêts de tout ré-enterrer et du coup, ce site se perdra surement…

Notre visite et notre avis :

Pour nous, cette visite était un moment que l’on attendait puisque nous avions entendu parler de ce site exceptionnel. Nous avons étés hyper déçu ! A vrai dire, il n’y a pas grand intérêt à venir la voir…certes les soldats sont nombreux, certes c’est fou d’avoir trouvé ce site archéologique mais franchement ça n’a aucun charme, aucune émotion ne se dégage de ce hall tout moche ou la foule se pousse…Si nous avions su avant, nous n’y serions même pas venus. Je ne parle pas des halls 2 et 3 qui sont carrément sans intérêt (de notre propre avis), et pourtant niveau vieilles pierres et histoires, nous sommes plutôt bon public.

Pour info : pour s’y rendre, nous avons tout fait en bus. Donc il faut prendre le bus 9 jusqu’à la gare, puis le 306 tour 5 jusqu’au terminus. Pour trouver ce dernier, il faut traverser la rue puis longer la gare, ils sont derrière. Le trajet dure environ 1h pour environ 3€ à 4.

Tarif d’entrée : 240 yuans soit 30€ !! Sachant que c’était gratuit pour nos deux loulous. Bien trop cher pour ce qu’il y a à voir.


Bilan perso :

Dans les alentours de Xi’an nous avons visités les sites suivants :

  • le Centre Commercial de folie au pied de notre logement
  • le parc : Paradise Tang
  • le quartier Hui
  • l’Armée enterrée
Notre avis :

Nous avons aimés cette région pour la plupart de notre séjour. Nous le racontons ici

La ville est moderne, dynamique, mais bizarrement la population est très cool et calme. Personne ne coure dans les commerces, c’est sympa de pouvoir se promener tranquillement sans se presser dans un milieu aussi « high tech » ! Les enfants ont adorés les jeux vidéos, et les manèges bien sur ! Nous, nous avons adorés nous balader dans le parc Tang Paradise. Un peu moins dans le quartier Hui à cause de l’odeur ! Avec le recul, c’est quand même drôle de voir les spécialités chelous qu’ils y font, après de la à les gouter…

L’armée enterrée est normalement « La visite » à ne pas louper, et pour laquelle nous venons à Xi’an…Nous ne sommes pas d’accord, n’y allez pas pour ça, elle n’en vaut pas la peine d’après nous.

Bilan financier :

Comme d’habitude, je fais part de notre budget sur place. Nous sommes restés 3 jours dans un appartement au 20ème étage, hyper bien situé avec un très bon rapport qualité/prix. Le monsieur qui nous a loué l’appartement était très serviable, il nous a filé une carte de la ville avec les conseils, les transports à prendre…et en anglais s’il vous plait 🙂 Ça a largement facilité nos déplacements et notre séjour sur place. Un coût par jour et par personne de : 31,1€ environ.

Budget du Shaanxi : Xi'an

 HébergementNourritureTransportVisiteDiversTotalNom de l'hébergement
Jour128,4€37,98€71,95€12,5€150,8€Xian Holiday apartement
Jour 228,4€30,33€6,55€37,5€7,5€110,28€Xian Holiday apartement
Jour 328,4€45,55€7,6€30€111,55€Xian Holiday apartement
Total85,5€113,86€86,1€67,5€20€372,9€

Désormais, nous partons pour le Sichuan, à la recherche de paysages et de nature à couper le souffle 🙂

Région du Shanxi : Datong et Pingyao

Région du Shanxi : Datong et Pingyao

Présentation de cette région :

Nous nous rendons dans le Shanxi, afin de visiter Datong et Pingyao. Cette région montre une Chine ancienne, d’ailleurs, nous avons suscité beaucoup d’étonnement dans le train, sans parler de notre séjour sur place. Je pense quand même, qu’ils n’ont pas l’habitude de voir des occidentaux avec des sacs à dos.

Datong :

C’est une très grande ville (environ 1,6 million d’habitants et surement même plus). A priori, d’après notre guide du routard, il n’y avait pas de quoi s’y attarder. Nous ne sommes pas d’accord, nous y avons passés 3 jours et nous avons beaucoup appréciés. Peut-être parce que nous étions dans les remparts et que nous avons bien manger et bien dormis…

 

Pingyao :

Petite ville d’environ 50000 habitants dans le centre historique. C’est une ville classée, qui respire l’histoire et les traditions chinoises. Nous en attendions beaucoup, d’après tous les avis que nous avions pu lire, d’où notre halte ici. Mais nous n’avions pas vu que c’était aussi une ville ultra touristique…

7h de train ça rapproche !

Notre séjour à Datong :

Nous voici partis pour le Shanxi, nous choisissons le bus en 5h. C’est très facile de se rendre à la gare routière et le bus est super confort. Nous arrivons de nuit sur Datong, tout est lumineux, il y a des guirlandes de partout et nous voyons des sacrés buildings autour des remparts. Notre logement est situé dans la vieille ville (et tant mieux d’ailleurs).

Ici il y a un sacré contraste entre la vieille ville, le coté building ultra moderne et la ville alentour qui est vilaine et qui sent mauvais ! Nous nous sommes concentrés sur le vieux Datong, qui est en restauration de tous côtés. Nous avons bien aimés nous y promener, mais je ne saurai pas l’expliquer. Chaque rond point est un monument, il y a toujours un truc à voir, et les gens était supers, surtout à notre hôtel ! Nous avons trouvé un grand parc longeant les remparts, plutôt sympa avec des jeux pour les enfants, nous avons pu nous amusés un peu !

Hors-mi le vieux Datong, nous étions venus pour visiter les Grottes du Yungang !

Les grottes :

Nous arrivons aux Grottes, et nous longeons une grande allée de colonnes, c’est assez beau et ça met dans le bain. De l’encens brule d’un peu partout, nous sommes envahis par le côté spirituel de ce site. Des temples sont avant les grottes, et à chaque fois il y a un grand Bouddha doré devant lequel nous pouvons nous poser.

Ce lieu est magnifique, nous sommes heureux d’y être, la taille et la beauté des bouddhas sculptés est impressionnante ! C’est un endroit à voir, c’est vraiment beau. Et même si cela n’a rien à voir, ça m’a fait penser au site d’Abou Simbel à certains égards… En tous cas, je ne sais pas si c’est l’ambiance, ou la tranquilité des lieux, mais nous nous sommes bien amusés…

Infos pratiques : pour s’y rendre, tout dépend d’où vous partez. Dans notre cas, il nous a suffit de prendre 2 bus, le 38 et le 3 pour arriver directement au terminus qui était les grottes 🙂 Le trajet dure environ 1h et coûte 1yuan par personne et par bus. L’entrée sur le site est de 120 yuans par adultes et 60 pour Fleur soit environ 38€ pour 4.

Notre séjour à Pingyao :

Nous partons de bonne heure pour le train qui relie Datong à Pingyao, n’ayant pas trouvé de train de nuit, nous en avons pour 7h…en sièges durs. Bon dit comme ça, ça semble horrible, en fait oui ça l’ai 🙂 Non j’abuse, le temps est passé grâce à tous les enfants qui nous ont d’abord envahis puis qui sont venus un à un. Nous avons été tranquille…et un copain pour Robin est venu… C’était trop chou de voir les deux essayer de se parler, puis Robin lui a offert un petit jeu, ce qui a particulièrement rendu heureux cet enfant 🙂

Arrivés à la gare, nous devions avoir un taxi de l’hôtel, comme nous sommes des loosers, il n’y avait personne ! Du coup, nous voilà partis avec nos sacs en mode escargot pour trouver un taxi et trouver l’hôtel à pied dans Pingyao (et oui pas de voiture dans l’enceinte de la ville). Il y a quand même des moments ou ont a envie de dire « M**** », mais on ne le fait pas, on avance et on trouve ! Arrivés à l’hôtel, la réceptionniste est aimable comme une porte de prison… On s’en fiche, on découvre notre chambre qui est plutôt pas mal.

Nous nous promenons dans cette vieille ville, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est difficile de circuler en fait ! Nous piétinons derrière des hordes de touristes (surtout chinois) ! Des chinois nous sautent dessus pour être pris en photo avec nous, limite ils nous crient dessus, c’est assez pénible, même si nous nous plions à l’exercice avec un demi sourire. Nous attendons la nuit, pour voir les lampions et les lumières tant attendus de cette vieille ville. Le charme opère en soirée, les petits commerces de tous côtés nous paraissent plus agréables et notre promenade est tout de suite plus sympathique.

2ème jour :

Le lendemain, nous souhaitons faire le tour des remparts, pour voir un peu les alentours…Alors hors-mi le fait que c’est bien cher juste pour monter, c’est même pas beau en fait. Peut être que le temps gris y a contribué, mais nous n’avons pas vu du tout pourquoi cette ville entraine un tel engouement ! A vrai dire, le monde et la grisaille n’ont peut être pas joué en la faveur de Pingyao ! Ce que nous avons retenu, c’est qu’il est bon d’y aller en soirée 🙂 De bons restos, des belles lumières et c’est tout pour nous. En plus, pas de chance, même notre hôtel ne nous a pas plu ! Le problème aussi, c’est que tous les commerces qui longent la rue principale sont pour la plupart des commerces alimentaires ou de babioles, très peu d’artisanat. Nous avons quand même fait quelques tests culinaires assez satisfaisants 🙂

Infos pratiques : pour les visites, c’est un tarif unique qui est carrément exagéré : 40,70€ pour 4 sachant qu’on peut juste monter sur les remparts et visiter des musées tout petits et pas tous intéressants.

Restos sympas et bons : le « Sakura » et le « Petit Resto », pas fait exprès mais les 2 sont juste à côté !


Nous avons passé 5 jours ici, entre la ville de Datong et celle de Pingyao. On peut même dire 4 jours car finalement avec les transports…1 journée passe à la trappe. Nos principales visites ont étés les suivantes :

  • Datong vieille ville
  • Les grottes du Yungang
  • Pingyao visite de la vieille ville

Notre bilan perso :

Ici, nous avons passé du bon temps (surtout à Datong). Les grottes étaient fabuleuses, ça valait vraiment le déplacement ! Pingyao un peu moins, comme je l’explique dans notre article précédent.

Nous avons aussi aimé les découvertes culinaires de cette région ! Brochettes de viande, gâteau jaune et violet, boulettes sucrées salées, bœuf de Pingyao…

Les déplacements ont été très simples, en bus et en taxi. Vraiment un bilan plutôt positif 🙂

Nos hôtels :

Comme certains nous ont demandé ou l’on dormait, je mets quelques images de nos deux hôtels dans cette région. Nous avons dormi dans un lit futon de 3mx2m : le kiff pour les enfants, un peu moins pour notre intimité ! On peut voir sur les photos qu’on ne se prive pas trop sur les lieux de dodo. En même temps si l’on veut être en forme chaque jour, il faut bien dormir 🙂 En plus, nous avons pu tester les toilettes qui lave les fesses et qui sèche s’il vous plait 🙂 Trop marrant.

Pour les budgets plus serrés, il y a pleins d’auberges de jeunesse et petits hôtels sympas aussi. A vous de choisir !

Budget région du Shanxi :

C’est un coin très bon marché, surtout à Datong, ou tout nous a paru peu cher ! Notre budget par jour et par personne a été de : 29,70€. Ce qui est encore en deçà de ce que l’on avait prévu 🙂 Attention, ce qu’il faut voir c’est aussi que j’avais compter pour 4 personnes, hors ici Robin ne paye aucune visite et Fleur c’est toujours demi-tarif (en fonction de la taille). Pour les chambres, c’est pareil, nous prenons des chambres de 3 la plupart du temps et en arrivant ils s’arrangent pour qu’on soit bien à 4. Pour eux, Robin est encore un bébé 🙂 Si vous partez à 4 comme nous avec les mêmes envies mais que vos enfants font plus d’1,50m, le budget sera plus élevé.

 HébergementNourritureTransportVisitesDiversTotalNom Hébergement
Jour 145,9€18,8€72,24€Pas de visite136,9€Pipa Hotel
Jour 245,9€18,6€Pas de transportPas de visite64,5€Pipa Hotel
Jour 345,9€26,1€5,3€37,7€1,25115,3€Pipa Hotel
Jour 467,4€33,2€30,2€Pas de visite130,9€Chengruihan hotel
Jour 567,4€29,3€Pas de transport40,7€8,6€146€Chengruihan hotel
Total272,5€126€107,7€78,4€9,8€594€

Nous partons désormais dans le Shaanxi ( à ne pas confondre) pour y voir l’armée enterrée à Xi’an…

La Grande muraille coté Mutianyu

La Grande muraille coté Mutianyu

Nous partons direction Huairou afin de découvrir cette grande muraille dont tout le monde parle… Nous sommes excités, surtout Valentin qui connait tout de cette construction chinoise !

Un peu d’histoire et d’explications :

Il est bon de rappeler quelques éléments sur la Grande Muraille. Cette merveille du monde (ne l’oublions pas) est le symbole de la Chine ! Elle est immense, d’ailleurs personne n’est capable de donner ses dimensions exactes. Elle va de la frontière nord-coréenne au désert de Gobi ! Cette œuvre architecturale est principalement due aux Mings, la construction a duré près de deux siècles et fait plus d’un million de morts… Elle est a la base faîte pour se protégée de leur ennemi principal : les mongols…même si au final elle n’a pas vraiment servie qu’à ça. Comme tout se qui est chinois est légèrement démesuré, elle fait grosso modo 8m de haut pour 6m de large, vous imaginez la taille de ce colosse !!! C’est quelque chose de dingue, moi je trouve ça exceptionnel 🙂 Puis comme Val a vu pleins de reportages sur sa construction, les briques, la restauration, le riz…il avait hâte !!!

Les différentes possibilités à Mutianyu :

  • Entrée simple : donc vous montez et descendez seul la totalité (avec des enfants c’est chaud quand même), je vous conseille de prendre le bus pour vous rendre à l’entrée principale directement. En plus c’est 15 yuans A-R, c’est pas la mort… L’entrée seule est à 45 yuans donc environ 5€ et Robin ne paye pas.
  • Entrée + bus : ça permet d’arriver à l’entrée du site, sinon vous devrez marcher et déjà monter. Comme je dis avant vu le prix…les bus s’enchainent donc pas d’attente.
  • Téléphérique : il permet de partir du bas pour arriver directement à la tour 15 (cf plan) et/ou de descendre. Nous l’avons pris pour descendre, on en avait plein les pattes ! Tarif : 240 yuans A-R, demi tarif pour les petits et gratuit pour Robin. Attention, vous n’êtes pas obligés d’acheter tous vos tickets à l’entrée, il y a des guichets en cours de route.
  • Luge : juste trop cool ! Nous l’avions rêvée et malheureusement pas pu la faire…niveau tarif, il me semble que c’est similaire au téléphérique.
  • Remontée mécanique : donc avec les pieds dans le vide ! Nous c’était hors de question vu la hauteur et j’ai pas vu les prix.
plan mutianyu
Plan Mutianyu

Notre journée :

Le matin ou nous partons, pas de bol il pleut (1er jour de pluie depuis notre arrivée, comme par hasard !). On ne se décourage pas, on y va ! En arrivant aux guichets, il y a plusieurs choix possibles. Nous prenons (à défaut car la luge est fermée pour cause d’intempéries 🙁 ) le téléphérique + l’entrée ( bien sur) et le bus aller-retour.

Nous décidons donc après le bus, de filer sur la droite pour monter ce joli chemin et arriver en haut à pied. La promenade est super agréable, c’est très arborée mais sérieux ça monte comme jamais ! Ça m’a tué, dès le matin 🙂

En apercevant la muraille, mes douleurs se sont évanouies, les enfants étaient tous fous et on a filer pour fouler le sol de ce colosse ! Nous sommes donc arriver tour n°8. Nous avons visiter cette section de muraille jusqu’à la tour 17, c’est déjà pas mal, nous avons crapahuté pendant presque 4heures avec les loulous. La dernière partie est peut être la plus belle mais honnêtement vu la montée qui nous attendait encore, et la pluie qui est revenue, nous avons décidé de rentrer. Nous sommes descendus en téléphérique, c’était impressionnant et je suis contente que ça plaise aux loulous !

Cette visite a été superbe, nous ne sommes pas déçus de quoi que ce soit même du temps (bon si la luge quand même), un seul mot : MAGIQUE !

A noter pour s’y rendre depuis Pékin : prendre le bus 916 express à la gare de Donzhimen jusqu’à son terminal. Ensuite prendre un taxi jusqu’à la muraille ou comme nous : repos à l’hôtel puis transfert le lendemain matin et au retour par votre hébergement (gratuit pour nous).

Notre hébergement : Yue Tong Farmer House, un guest house, au prix de 55€ la nuit. Hyper serviables, bons repas et transferts gratuits mais la chambre vraiment pas à la hauteur des avis booking d’après nous. Nous n’avions pas de chauffage avec 6° à l’extérieur et la salle d’eau était vétuste.

Voici quelques photos de notre journée :

Pékin, sa cité, ses merveilles…

Pékin, sa cité, ses merveilles…

Nous voilà arrivés dans le premier pays de notre tour du monde : la Chine ! Nous débutons par la région de Beijing (Pékin), la capitale. Voici quelques chiffres à faire tourner la tête…. Cette région comptait il y a 4 ans 21,5 millions d’habitants sur 16800km² ! C’est une région chargée d’histoire, elle s’est modernisée grâce aux J.O notamment. Info rigolote : Pékin compte 5174 toilettes publiques et en est très fière ! En même temps, les toilettes sont toutes sans papiers, sans verrous, souvent sales et les habitants alentours n’en ont pas chez eux…alors bon c’est pratiques mais…

Nous sommes arrivés vers 15h, le temps d’enregistrer nos empreintes à l’aéroport, de repasser un contrôle de passeport…c’était long. Puis après avoir pris un bus, nous avons récupérer nos chers sacs, enfin nous devions tirer du liquide (pas si facile quand tout est écrit en chinois et en petit anglais), puis prendre le métro pour se rapprocher de notre hôtel… Nous sommes sortis de là, il faisait nuit ! Nous pensions, très courageux, faire la route à pied jusqu’à l’hôtel mais vu la circulation, les indications en chinois et j’en passe, nous étions dépités ! Un tuk tuk nous a croisés, et là j’ai envie de dire Bingo !!!! Il nous a sauvé la mise, certes il a du nous pousser à l’intérieur pour réussir à fermer le « véhicule », mais c’est mort de rire que nous sommes arrivés à destination 🙂

Une bonne nuit de sommeil était bien méritée après  2 avions et 6h de décalage horaire, nous étions décalqués ! Val a passé une sale nuit, jetlag oblige 🙁

1er jour : Place Tian’anmen, Cité interdite et la Colline de Charbon

Notre première mission était de prendre un ticket de métro pour se rendre directement à la Place Tian’anmen. Une vraie galère car sur la station de Beijing, nous n’avons pas trouvé d’automates en anglais, du coup il fallait passer par le guichet (qui fait genre je comprend pas). Un chinois adorable, nous a demandé en français ou nous voulions aller et nous les a pris 🙂 En allant au métro, nous avons croisé un lépreux qui faisait la manche, clairement les enfants ont été choqués, nous en sommes désolés avec Val et essayons de leur expliquer mais Robin nous en parle souvent… En sortant du métro, pour aller sur la place, il suffit de suivre les indications et de passer bien sur au contrôle des sacs et corporel.

⇒Place Tian’anmen :

Cette place est immense (environ 40hectares), et remplie de monde, il est difficile de s’y balader tranquillement, tout le monde veut « The cliché » ! C’est le cœur de Pékin, c’est ici que Mao proclama la République populaire de Chine et son portrait est d’ailleurs en plein milieu de la porte de la paix céleste coté Cité Interdite. Honnêtement, nous comprenons que cette place soit symbolique pour les chinois, pour nous, elle a été relativement sans intérêt. Ni belle, ni moche mais bondée de monde ce qui empêche d’en profiter pleinement je pense…

⇒Cité Interdite :

De cette place, nous passons le tunnel sous la route pour accéder à l’entrée de la Cité Interdite, et là, nous avions hâte ! La Cité Interdite fût la résidence de l’empereur et elle resta durant 5 siècles le centre politique de la Chine. C’est aussi, et il est bon de le noter une œuvre architecturale monumentale, près de 9000 pièces !!! Ben sûr classée au patrimoine de l’Unesco. Il est possible de prendre des tickets à l’intérieur pour visiter des temples supplémentaires, nous ne l’avons pas fait, le site étant déjà assez gigantesque comme ça 🙂 Nous reconnaissons vraiment le style chinois que nous avons toujours vu dans les livres ! Du rouge, doré, des statues d’animaux chelous, des temples… magnifique ! Notre partie préférée a été le jardin impériale et de loin. Cette partie est verdoyante, magique, une vraie réussite et une beauté comme on aime 🙂

Ne pas oublier de préciser que les enfants ont été pris en photo un nombre incalculable de fois, soit en douce, soit avec d’autres enfants, soit avec nous mais vraiment souvent ! Nous nous sommes arrêtés manger un morceau sur un banc et la nous avons crée un attroupement, sympa la Chine, nous sommes des stars 🙂 !!!

A noter : entrée 60 yuan par adulte et 20 yuan pour Fleur, Robin gratuit (environ 17€ à 4).

⇒Parc Jingshan :

Nous enchaînons avec le parc Jingshan (la colline de charbon), qui est dans le prolongement de la Cité Interdite. C’est une colline artificielle, crée pour protéger la Cité des mauvais esprits venant du nord. D’ailleurs seul l’empereur avait le droit de s’y promener..et le dernier « Chongzhen Ming » s’est pendu en 1644 sur un des arbre, c’est gai !

La montée en vaut vraiment la peine, elle offre une vue imprenable sur la ville et sur la Cité ! C’est un parc magnifique, les enfants ont adorés, nous recommandons grandement ce lieu si vous cherchez un peu de calme et de beauté au cœur de Pékin.

A noter : entrée 5 yuan pour nous 4 soit 0,62€ !

2ème jour : Le Palais d’été et les hutongs

⇒ Le Palais d’été :

Bon la clairement nous avons galéré à le trouver ce palais ! Nous savions quelle sortie métro prendre, mais voilà en sortant au niveau de la rue, nous avons pris à gauche et c’était à droite (inattention). Du coup, on a pas mal marché pour trouvé pleins de bus, on savait bien que ce n’était pas loin et en suivant les touristes chinois, nous avons trouvé ! Ce parc est monumental et classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il compte environ 3000 édifices sur 290 hectares, ça donne encore le tournis, ils sont fous ces chinois 🙂 ! Le lac Kunming qui borde cet endroit est immense aussi et gèle entièrement en hiver, c’est dingue !

Encore une fois, les enfants ont beaucoup apprécié ! Pourtant nous sommes montés pour avoir un point de vue sur tout, mais ils se sont éclatés. Ils se cachaient derrière les arbres, grimpaient sur les roches… Les temples imposent le respect et la sérénité, nous entrons dans un temple ou se trouvait un Bouddha géant, pas mal de monde se recueillait, alors les loulous en ont fait de même !

A noter : entrée 30 yuan par adulte et 15 yuan pour Fleur, gratuit pour Robin (environ 9,60€ pour 4). Plusieurs tarifs pour ce parc car vous pouvez choisir les entrées dans certains palais ou musées en plus. Pour s’y rendre, il faut prendre le métro sortie Xiyuan et prendre à droite en sortant.

⇒ Les Hutongs :

Ce sont les logements hors de la Cité et du centre. C’est hyper typique, nous nous sommes promenés tranquillement pour découvrir un peu de leur vie… Rempli de lanternes rouges, c’est magnifique ! Nous conseillons de s’y perdre…on y voit toutes sortes de curiosités 🙂 Je ferais d’ailleurs un article sur les « choses » qui nous paraissent décalées ici !

A noter : notre hôtel était le Beijing Zhong An Hotel, très correct et bien situé. La nuit : 440 yuans soit 55€ la nuit à 4.

3ème jour : départ direction Huairou…

A suivre dans notre prochain article…sur la grande muraille !!!


Alors un mini bilan de ces cinq jours sur la capitale s’impose ! Nous y avons visités les sites que nous voulions, plus ou moins facilement, mais notre programme a été respecté 🙂

Nous avons eu le temps de faire :

  • la Place Tian’anmen
  • la Cité Interdite
  • la Colline de Charbon
  • les Hutongs
  • le Palais d’été
  • la Grande Muraille (Mutianyu)

Notre bilan perso :

Ce qui est indéniable, c’est que la Chine pour démarrer, ça dépayse directement ! C’est pas tant le paysage (quoique quand même c’est différent), c’est plutôt les chinois en fait ! Mais j’y reviendrai dans un dernier article quand nous quitterons ce pays.

Sur cette région, nous avons aimés tous les sites visités, c’était magnifique voir grandiose ! Les moyens de transports sont partout, il est facile de se déplacer pour pas cher (encore faut-il réussir à se faire comprendre). Heureusement que j’ai une appli qui traduit un peu en chinois, sinon je pense que le séjour se serait carrément corsé !

Le souci sur Pékin, c’est que c’est une grande voire immense ville. C’est pollué, les gens vont vite (un peu comme à Paris) et nous, campagnards que nous sommes, aimons le calme et la verdure 🙂 Nous savions ou nous allions, et d’ailleurs nous allons dans d’autres villes immenses prochainement. On va dire qu’à part les sites à voir, ce n’est pas un coup de cœur. Malgré tout, nous recommandons d’y aller pour voir le grandiose de leurs créations !!!

Notre bilan en chiffres :

Chouette des chiffres ! J’adore, bon je reviens sur notre budget qui à notre grande surprise est moins élevé que notre prévisionnel ! En fait quand je dis moins, c’est environ 400€ de moins…donc trop cool 🙂

Pour info à l’heure actuelle : 1 yuan=0,12€

Budget région de Beijing

 HébergementNourritureTransportVisitesDiversTotalNom de l'hébergement
Jour 165,5 €2,8€23,4€pas de visites91,7€Beijing zhong an hotel
Jour 265,5€18,4€3€18,1€104,9€Beijing zhong an hotel
Jour 365,5€13,9€7,9€9,6€1,4€98,6€Beijing zhong an hotel
Jour 455€35€14,6€pas de visites104,6€Yue Tong Farmer house
Jour 555€19€pas de transport57€131€Yue Tong Farmer house
Total306,5€89,148,9€84,71,4530,6€

Si je résume sur ces premiers jours en plein centre de la Chine, nous avons eu un budget de 26,50€ par jour et par personne. Sans se priver niveau nourriture, on prend notre petite bière tous les jours aussi :). Le plus gros poste de dépense est sur le logement mais nous ne transigerons pas la dessus avec 2 enfants et honnêtement, les prix restent plus que correct.

visa chinois

Nos visas pour la Chine

Pour partir en Chine, il est indispensable de bien se renseigner et de posséder un visa demandé au préalable, sans quoi c’est retour à la maison rapidos ! Je dirais que ce visa, c’est un peu comme l’expression : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! Bien sûr, je me suis renseigner, bien sûr, je savais qu’il coutait un certain prix et bien sûr je me doutais que ce serait complexe, mais là quand même ! Je trouve qu’il y a un peu d’abus sur ce visa, il y a intérêt d’être super clean et de tout respecter, je vous explique tout ça en détail concernant le visa tourisme…


Ou se renseigner ?

Il y a deux possibilités, d’ailleurs nous avons nous-même changer de méthode au dernier moment.

  • Se débrouiller comme un grand tout seul : c’est formidable, ça coûte moins cher (quoique) mais t’es quand même pas sur du résultat. Les renseignements et formulaire à remplir sont sur le site de l’ambassade, j’avais commencer comme ça… Au bout d’un certain temps, j’ai vite compris que j’avais pleins d’interrogations et que ma demande ne fonctionnerait pas. D’autant plus, qu’il faut se rendre en personne sur Paris au centre des visas chinois et franchement niveau organisation et tarif c’était une galère de plus.
  • Faire appel à un organisme de visas : il en existe plein, comme Action-visas (celui que j’ai choisi), Rapide-visa, … Certes, il prend une commission, mais il nous facilite aussi la tâche en répondant à nos questions par mail ou par téléphone.

Quel visa prendre ?

Pour nous, il s’agit du visa tourisme double entrée. Il en existe pleins comme vous pouvez voir ci dessous. Heureusement que j’ai appelé Action visas pour me renseigner parce que je partais sur un visa simple en me disant qu’on pourrait renouveler sur place, mais à priori c’est quand même risqué. Du coup, nous avons pris double entrée, ce qui veut dire que nous pouvons rester 1 mois en Chine puis nous devons en sortir et pouvons y retourner pour un nouveau mois (dans un délai de 3 mois). Cela a remis en question notre itinéraire, mais du coup, nous ferons une escale à Hong Kong durant 48h à 72h puis nous poursuivrons notre route chinoise !


Les tarifs :

C’est bien trop cher à mon goût !

Ah mince, il faut que je développe 🙂 Le visa tourisme double entrée est au prix de 156€ par personne. Nous avons choisis d’envoyer les documents par courrier et de prendre une garantie sur l’envoi à 9€ par personne en plus. Et oui, j’ai pris cette garantie parce que nous devons envoyer nos passeports, donc si jamais il arrive quoique ce soit, perte ou autre…nous serons dédommager pour les frais engager dans le voyage. Et on peut rajouter les frais de renvoi de tous nos document par lettre expert qui nous coûte 10€ de plus !

Soit pour tous les 4, accrochez-vous…un total de 686€ !!! Alors ça pique non ?


Les documents à rassembler :

En ce qui nous concerne, voici la liste :

  1. le bon de commande d’action-visas
  2. le formulaire officiel de l’ambassade de Chine (bien gratiné à remplir)
  3. photo d’identité de moins de 6 mois
  4. le passeport (et oui, il faut laisser son passeport 🙁 )
  5. une copie des pages 2 et 3 du passeport
  6. les billets d’avion aller et retour
  7. une attestation d’assurance rapatriement couvrant tout le séjour (facile avec une visa, à faire directement sur visa.fr)
  8. un justificatif de ressources, dans notre cas les 3 derniers bulletins de salaire et pour les enfants un certificat de scolarité
  9. une réservation d’hôtel pour plusieurs jours
  10. une autorisation de sortie du territoire pour chaque enfant sur papier libre signée par les 2 parents
  11. une copie du livret de famille
  12. copie du passeport des parents pour chaque enfant
  13. l’itinéraire complet du voyage (moi j’ai fait une carte sur maps et la liste des destinations sur papier libre)

Alors bien sur, c’est à faire en 4 exemplaires dans notre cas, le dossier était assez costaud !


Pour finir sur ce visa qui nous a donné un peu de travail et beaucoup de stress, nous sommes quand même super heureux de les avoir reçus 🙂 !!!

visa pour la chine