Expédition dans le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni !

Nous quittons le Chili et passons la frontière bolivienne en profitant de l’agence qui nous fera le tour du Salar.Pour les jours à suivre, nous avons choisi l’agence Estrella Del Sur. C’est la plus réputée au départ de San Pedro de Atacama, nous avons eu un tarif convenable et privatisé un 4×4. Voici le récit de ces jours qui resteront gravés à jamais !

Le passage des frontières :

Nous partons de San Pedro à 6h du matin et filons au pied du volcan Licancabur ou se trouve le poste frontière (article sur Atacama). Les barrières n’ouvrent pas avant 8h30 et nous en profitons pour déjeuner sur le bord de la route…Le nombre de camion qui attend aussi l’ouverture du passage est impressionnant, mais fort heureusement, nous sommes les premiers ! Nous entrons dans un hangar avec le véhicule (ça fiche moitié les boules), il faut remplir un formulaire par personne pour l’entrée en Bolivie…mais d’abord nous passons la sortie chilienne.

Il est tôt, il fait hyper froid, nous sommes à presque 5000m d’altitude, et on se retrouve face à une tête de c** (comme souvent aux frontières). Peu importe, il baragouine un truc et tamponne notre sortie ! Nous remontons dans le van et filons vers le poste frontière bolivien. Et là, j’ai envie de dire « pas de doute, nous sommes en Bolivie », nous passons d’un hangar flambant neuf avec des bureaux, à une baraque pourrie en terre avec un petit monsieur qui tamponne notre entrée. Pour le coup, lui est hyper gentil mais les infrastructures sont directement très sommaires…

Ça c’est fait ! Nous avons notre pass, on file vers notre 4×4 et rencontrons notre chauffeur pour ces 3 jours : Nils ! Le courant passe tout de suite, il est prévenant, il a une tête de clown et nous plait beaucoup 🙂 Nous partons directement, à nous la Bolivie !!!!

Jour 1 :

Cette première journée est bien remplie ! Nous allons découvrir une succession de lagunes, toutes de couleurs différentes. Nous devons d’abord nous acquitter du droit d’entrée dans la réserve national (les enfants ne paient pas). C’est un début magique, avec des paysages qu’on croirait imaginaires ! Nous sommes mis dans le bain directement. Je vous met les photos de chaque site vu ce jour, ça vaut mieux qu’un long discours 🙂

Laguna Blanca

C’est le borax qui donne ce blanc, c’est un minéral qui peut servir à la fabrication de céramiques par exemple. Ici, il n’est pas exploité car c’est une réserve protégée, mais nous avons vu des carrières impressionnantes le deuxième jour… Il n’y a aucun organisme vivant dans cette lagune. Les bords étaient gelés, il faisait un froid de canard, mais les enfants se sont éclatés à glisser sur la couche de glace !

Laguna Verde

Celle ci est ma préférée ! Une merveille posée à 4300m au pied du volcan et elle est magnifique ! Sa couleur provient du cuivre, et d’autres minéraux qu’elle contient comme l’arsenic par exemple. Un conseil : n’y trempez pas un doigt ! Nous avons croisé un petit renard en chemin, qui a posé pour la photo 🙂

Désert de Dali

Cette partie s’appelle ainsi, car le peintre Salvador Dali est venu ici pour reproduire ce paysage sur toile. Le jour ou nous sommes venus, les couleurs ne ressortent pas bien, mais normalement, c’est un festival de couleurs ! Il est surtout connu grâce au peintre 🙂

Thermes de Polques

Notre pause détente avant de déjeuner…un vrai bonheur ! Nous allons nous changer dans la cahute prévue et déjà on se demande ce qu’on est en train de faire ! Il fait hyper froid, genre 5°, c’est donc en mode chair de poule que l’on court dans le premier bassin à 35° ! La sensation est juste trop cool, c’est un kiff total, un moment de lâcher prise 🙂 Nous avons vite trouvé le coin le plus chaud grâce à l’arrivée constante de l’eau des volcans…et on à profiter tout simplement. Je commence à avoir froid à un moment alors on décide de filer au deuxième bassin à 38° ! Encore mieux !!! Seul point négatif c’est que Val est ressorti pour attraper les serviettes qui se faisait la mal à cause du vent, et qu’en revenant, il s’est ramassé sur la première marche ! Il en a cassé sa montre 🙁 Mais il ne s’est pas fait mal, c’est le principal. En sortant, nous courons aux vestiaires et nous habillons très vite…

Au moment de mettre nos chaussures, on hallucine ! Ici au milieu de nulle part, et surtout au milieu des autres baigneurs, « une bimbo » se tortille devant l’objectif de son « vieil ami », les fesses hors de l’eau ! Je peux vous dire que celle là, elle a du se choper un bon rhume…mais bon, c’était un peu surréaliste.

Geysers

Après manger, c’est le ventre bien rempli que nous filons vers des geysers. Bon j’avoue comparé à ceux de Tatio, c’est rien du tout ici… Malheureusrment pour nous, le vent s’est encore levé et les fumerolles sont à raz de terre du coup ! En partant, une énorme tempête de neige nous poursuit (on voit les gros nuages derrière nous), on espère arriver à l’hospedaje avant que ça ne tombe !

Laguna Colorada

Notre dernier stop de cette belle journée, et pas des moindres, se trouve ici, à la lagune colorée. Le rouge est la couleur prédominante et c’est très surprenant ! Ajoutez à ça les flamands et les montagnes à l’arrière, on se croirait presque sur une autre planète 🙂 Ce sont les sédiments et les micro algues qui y vivent qui lui donne cette couleur intense. Nous n’avons pas profité au max du lieu à cause de la tempête, les enfants étaient emportés par le vent, ça devenait dangereux et le froid glacial était saisissant…

Nuit à Villa mar

Pour cette première nuit, nous savions que l’hébergement était réduit au strict minimum. C’est donc sans surprises, que nous arrivons dans une auberge non chauffée pour cette nuit à plus de 4000m d’altitude ! Nils très prévenant, nous a prêté un chauffage gaz pour quelques minutes dans la chambre et nous a rapporté d’autres couvertures. Nous avons dormi, collés serrés et habillés 🙂 Vivement demain, pour éventuellement prendre une douche chaude (on aime bien l’aventure, mais on aime bien aussi ne pas sentir le chacal :))

villa mar

Jour 2 :

Cette deuxième journée est totalement différente, fini les grands espaces de folie…Nous partons vers des roches de formes étranges, une lagune gelée et un beau canyon !

La copa del mundo et le chameau

copa del mundocamel uyuniCe matin, pas la peine de mentir, on se les gèle ! Nous mangeons notre petit-déjeuner et espérons rentrer vite dans le 4×4 qui lui est chauffé. Sauf que Nils prépare notre repas pour ce midi et du coup, on attend une bonne heure dans le froid à l’extérieur. Bon allez, rien de grave, c’est parti pour une nouvelle journée de découverte !

Le premier arrêt se fait au pied d’une pierre qu’ils surnomment ici « la coupe du monde ». Bon, nous on dit qu’il faut de l’imagination quand même 🙂 Vous verrez sur les photos…Nous filons ensuite vers la deuxième forme imaginaire. Ce coup ci, il s’agit d’un chameau, c’est plus parlant en effet mais encore une fois, pas passionnant quand même 🙂

Laguna negra

Cette lagune est située au coeur d’une oasis entourée de roches volcanique. L’eau est en effet sombre voire noire, c’est assez étrange. La balade entre les roches est sympa, les minis cours d’eau étant gelés…cela a beaucoup plu aux enfants 🙂

Canyon de l’anaconda

Le canyon est appelé ainsi car la forme du cours d’eau tout en bas ressemble à un immense serpent ! Nous sommes tout en haut du canyon et franchement ça donne le vertige ! C’est hyper haut, sans protections, avec les enfants, je suis en mode « panique ». Nils les allonge au bord pour qu’ils voient en bas, pendant que moi je flippe tranquillement…et que Val se marre ! Ouf, nous ne restons pas longtemps sur le bord…même si c’est vraiment joli.

Lost italy

Bon là, j’avoue que nous n’avons pas bien compris le nom…à priori c’est en référence à Pompéï. Mais une fois sur place, bah je vois pas trop le rapport, ils ont beaucoup d’imagination ces boliviens 🙂 Nous nous promenons au milieu d’un ensemble de roches toutes différentes, on s’amuse à prendre des poses et on observe des lapins des montagnes.

Julaca pour la gare

Nous sommes maintenant arrêtés dans cette ville fantôme, pour sa vieille gare soit disant…En fait, cela permet surtout de faire le tour des quelques vendeurs, mais franchement, nous aurions pu passer notre chemin, cet endroit n’a aucun intérêt.

julaca

 
Nuit à Colcha K dans un hôtel de sel génial

Alors voilà, nous arrivons dans le deuxième hôtel, et le top, c’est qu’il est entièrement fait en sel ! Nos lits, les murs, tous est en sel (nous avons goutés comme des idiots à lécher les murs !). C’est original et très joli, puis le top c’est quand même le chauffage et la douche bien chaude. Pour couronner le tout, ce soir, nous avons une bouteille de vin entière juste pour moi et Val (on a partagé avec notre chauffeur quand même :)) La nuit va être courte, demain départ 5h pour le Salar…

hotel de sel

Jour 3 : le meilleur pour la fin !

Le Salar d’Uyuni à l’aube…

Ce matin, il est 5h, il fait à peu près -8000° dehors, mais nous tenons bon, pour admirer le lever du soleil ! Après une bonne heure de route sur ce sel, nous n’avons plus aucun repères, nous sommes au milieu d’un vide impressionnant ! Pas d’autres 4×4 visibles à l’horizon…nous sortons pour apercevoir la palette de couleurs du soleil qui arrive et trace une ligne sur l’horizon. Nous sommes en famille, nous sommes bien ! Nils en profite pour nous prendre en photo (et je l’adore celle là !) Le lieu est magique, mais tellement froid non d’une pipe ! J’en ai mal aux doigts de pieds malgré la paire de chaussettes de ski et la deuxième ajoutée 🙁 Admirez…

Inca Huasi Island, et petit déjeuner dehors

Nils nous dépose ensuite vers l’île des cactus, à l’époque ce salar était une mer (d’où le sel). Entièrement asséchée, le sel est resté et se lisse constamment grâce à l’eau qui est encore en dessous et qui revient fréquemment en surface. Tout cela pour dire que sur le salar, il existe plusieurs îles, dont celle que nous visitons. Inca Huasi Island est remplie de coraux et de cactus géants ! C’est magnifique 🙂

Délire photo dans le Salar !

salar uyuniLe moment tant attendu de la séance photo est arrivé ! Fleur avait mis sur papier quelques idées mais Nils en avait bien plus ! Nous nous sommes exécutés pendant près de 2h dans une super ambiance, à rire comme des gamins tout le temps. Il nous a aussi fait faire des vidéos, et heureusement que le ridicule ne tue pas (elle arrange tout le monde cette expression, non ?) Comme les photos valent mieux que mon discours, voici le résultat…

Drapeaux et Dakar Bolivia

Un stop plus symbolique qu’autre chose, on y voit pas mal de drapeaux du monde…Nous avons trouvé le français 🙂 Puis ensuite, nous nous dirigeons vers le symbole du Dakar qui est passé par ici…

uyuni flag dakar bolivia

Colchani arrêt marché local

Toutes les bonnes choses ont une fin, et nous rejoingnons l’arrêt souvenir…Encore une fois, peu d’interêt, mais peu importe, nous sommes encore dans notre délire du salar 🙂

Cimetière des trains…et fin.

Pour terminer ces trois journées géniales, nous parcourons le cimetière des trains d’Uyuni. Franchement, il est très dommage que le site soit si sale ! Les photos dans les trains sont sympas, le lieu est spécial, mais….quelque chose ne va pas, ça ressemble encore une fois plus à une déchetterie ou on dépose les touristes qu’à un lieu de mémoire.

Notre bilan du sud lipez et du salar

Ai-je besoin de dire que ce séjour nous a énormément plu ?? Non, vous l’aurez compris je crois, c’est un cocktail de paysages incroyables, merveilleux, uniques et magiques ! Nous n’avions jamais vu ça ailleurs, le trajet en 4×4 était top. Notre chauffeur était super, les repas excellents…rien à dire à part Que du Bonheur !!!

Nous avons choisi de privatiser le 4×4, c’est à dire de payer les 6 places au lieu de 4, car 3 jours avec un couple ou autre qui n’apprécie pas forcément les enfants par exemple, ça peut être galère. Nous avons pu avoir Nils pour nous tous seuls, il a pris le temps de nous expliquer, malgré notre espagnol approximatif, c’était un choix de payer plus, pour être tranquilles. Et nous avons bien faits.

L’agence que nous avons prise au départ de San Pedro de Atacama s’appelle Estrella Del Sur. Nous vous la conseillons sans aucun soucis pour le salar, ne prenez pas les tours discount, vous le regretterez ! Nous avons croisés un couple de français qui n’avaient même pas assez de nourriture pour le groupe par exemple ! Le tarif est plus elevé au départ du Chili mais peu importe…Nous avons payés 600000 pesos pour 3 jours pour un 4×4 privatisé. Pour finir, n’hésitez pas si vous avez des questions et surtout n’hésitez plus : foncez au salar !

A prévoir non compris dans la prestation : de l’eau (hors repas, il en reste toujours à table que vous pourrez garder) + bolivianos d’avance (150bs national park pour adultes + 6bs hot springs et 3bs enfants + 30bs pour l’île du salar « inca huasi » pour adultes)

Bonus vidéo pour ceux qui ne l’aurait pas vu sur facebook 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.