Notre vision du Chili, par Fleur et Robin

Notre vision du Chili, par Fleur et Robin

Peux-tu me décrire le Chili ?

Fleur : Au Chili, il y a beaucoup de paysages avec des montagnes. On a vu de la neige et parfois il faisait très froid. C’est très beau !

Robin : Il y a des geysers, il fait très froid parfois. C’est beau

As-tu aimé ton séjour dans ce pays ?

Fleur : Oui, j’ai beaucoup aimé ce pays qui est très beau.

Robin : Oui, j’ai aimé tout ce qu’on a vu.

 

Qu’as-tu le plus aimé ?

Fleur : J’ai beaucoup aimé les paysages montagneux car il y avait beaucoup de neige. Les montagnes sont en pic et c’est très joli !

Robin : Tout !

 

Qu’as-tu le moins aimé ?

Fleur : Ce que j’ai le moins aimé c’est le froid.

Robin : Comme Fleur, j’aime pas trop avoir froid.

 

Quelles sont les différences que tu as vu entre le Chili et la France ?

Fleur : Au Chili, il y a le grand désert d’Atacama et les montagnes sont beaucoup plus hautes quand France. On voit des renards du désert et des lamas qu’on ne rencontre pas en France non plus.

Robin : La bas, il pleut pas souvent, alors qu’en France… Il n’y a pas les mêmes animaux non plus.

 

Récit libre :

Fleur : Un jour, dans le désert d’Atacama, on s’est levé très tôt pour aller voir des geysers. Et quand nous sommes arrivés, on a vu des geysers hyper haut, sauf que le problème, c’est qu’avec le froid et l’altitude, j’ai failli m’évanouir ! Donc papa et maman ont du me porter et m’emmener vite au 4×4. J’ai du boire du maté de coca pour le mal d’altitude et au fur et à mesure, ça allait beaucoup mieux 🙂

Robin : Un jour, on s’est levé et on a été voir des lagunes. L’eau était très salée et on s’est baigné mais l’eau était hyper froide ! Par contre, on flottait alors c’était bizarre. On est ressorti et à cause du sel ça nous tirait beaucoup la peau 🙁

Expédition dans le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni !

Expédition dans le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni !

Nous quittons le Chili et passons la frontière bolivienne en profitant de l’agence qui nous fera le tour du Salar.Pour les jours à suivre, nous avons choisi l’agence Estrella Del Sur. C’est la plus réputée au départ de San Pedro de Atacama, nous avons eu un tarif convenable et privatisé un 4×4. Voici le récit de ces jours qui resteront gravés à jamais !

Le passage des frontières :

Nous partons de San Pedro à 6h du matin et filons au pied du volcan Licancabur ou se trouve le poste frontière (article sur Atacama). Les barrières n’ouvrent pas avant 8h30 et nous en profitons pour déjeuner sur le bord de la route…Le nombre de camion qui attend aussi l’ouverture du passage est impressionnant, mais fort heureusement, nous sommes les premiers ! Nous entrons dans un hangar avec le véhicule (ça fiche moitié les boules), il faut remplir un formulaire par personne pour l’entrée en Bolivie…mais d’abord nous passons la sortie chilienne.

Il est tôt, il fait hyper froid, nous sommes à presque 5000m d’altitude, et on se retrouve face à une tête de c** (comme souvent aux frontières). Peu importe, il baragouine un truc et tamponne notre sortie ! Nous remontons dans le van et filons vers le poste frontière bolivien. Et là, j’ai envie de dire « pas de doute, nous sommes en Bolivie », nous passons d’un hangar flambant neuf avec des bureaux, à une baraque pourrie en terre avec un petit monsieur qui tamponne notre entrée. Pour le coup, lui est hyper gentil mais les infrastructures sont directement très sommaires…

Ça c’est fait ! Nous avons notre pass, on file vers notre 4×4 et rencontrons notre chauffeur pour ces 3 jours : Nils ! Le courant passe tout de suite, il est prévenant, il a une tête de clown et nous plait beaucoup 🙂 Nous partons directement, à nous la Bolivie !!!!

Jour 1 :

Cette première journée est bien remplie ! Nous allons découvrir une succession de lagunes, toutes de couleurs différentes. Nous devons d’abord nous acquitter du droit d’entrée dans la réserve national (les enfants ne paient pas). C’est un début magique, avec des paysages qu’on croirait imaginaires ! Nous sommes mis dans le bain directement. Je vous met les photos de chaque site vu ce jour, ça vaut mieux qu’un long discours 🙂

Laguna Blanca

C’est le borax qui donne ce blanc, c’est un minéral qui peut servir à la fabrication de céramiques par exemple. Ici, il n’est pas exploité car c’est une réserve protégée, mais nous avons vu des carrières impressionnantes le deuxième jour… Il n’y a aucun organisme vivant dans cette lagune. Les bords étaient gelés, il faisait un froid de canard, mais les enfants se sont éclatés à glisser sur la couche de glace !

Laguna Verde

Celle ci est ma préférée ! Une merveille posée à 4300m au pied du volcan et elle est magnifique ! Sa couleur provient du cuivre, et d’autres minéraux qu’elle contient comme l’arsenic par exemple. Un conseil : n’y trempez pas un doigt ! Nous avons croisé un petit renard en chemin, qui a posé pour la photo 🙂

Désert de Dali

Cette partie s’appelle ainsi, car le peintre Salvador Dali est venu ici pour reproduire ce paysage sur toile. Le jour ou nous sommes venus, les couleurs ne ressortent pas bien, mais normalement, c’est un festival de couleurs ! Il est surtout connu grâce au peintre 🙂

Thermes de Polques

Notre pause détente avant de déjeuner…un vrai bonheur ! Nous allons nous changer dans la cahute prévue et déjà on se demande ce qu’on est en train de faire ! Il fait hyper froid, genre 5°, c’est donc en mode chair de poule que l’on court dans le premier bassin à 35° ! La sensation est juste trop cool, c’est un kiff total, un moment de lâcher prise 🙂 Nous avons vite trouvé le coin le plus chaud grâce à l’arrivée constante de l’eau des volcans…et on à profiter tout simplement. Je commence à avoir froid à un moment alors on décide de filer au deuxième bassin à 38° ! Encore mieux !!! Seul point négatif c’est que Val est ressorti pour attraper les serviettes qui se faisait la mal à cause du vent, et qu’en revenant, il s’est ramassé sur la première marche ! Il en a cassé sa montre 🙁 Mais il ne s’est pas fait mal, c’est le principal. En sortant, nous courons aux vestiaires et nous habillons très vite…

Au moment de mettre nos chaussures, on hallucine ! Ici au milieu de nulle part, et surtout au milieu des autres baigneurs, « une bimbo » se tortille devant l’objectif de son « vieil ami », les fesses hors de l’eau ! Je peux vous dire que celle là, elle a du se choper un bon rhume…mais bon, c’était un peu surréaliste.

Geysers

Après manger, c’est le ventre bien rempli que nous filons vers des geysers. Bon j’avoue comparé à ceux de Tatio, c’est rien du tout ici… Malheureusrment pour nous, le vent s’est encore levé et les fumerolles sont à raz de terre du coup ! En partant, une énorme tempête de neige nous poursuit (on voit les gros nuages derrière nous), on espère arriver à l’hospedaje avant que ça ne tombe !

Laguna Colorada

Notre dernier stop de cette belle journée, et pas des moindres, se trouve ici, à la lagune colorée. Le rouge est la couleur prédominante et c’est très surprenant ! Ajoutez à ça les flamands et les montagnes à l’arrière, on se croirait presque sur une autre planète 🙂 Ce sont les sédiments et les micro algues qui y vivent qui lui donne cette couleur intense. Nous n’avons pas profité au max du lieu à cause de la tempête, les enfants étaient emportés par le vent, ça devenait dangereux et le froid glacial était saisissant…

Nuit à Villa mar

Pour cette première nuit, nous savions que l’hébergement était réduit au strict minimum. C’est donc sans surprises, que nous arrivons dans une auberge non chauffée pour cette nuit à plus de 4000m d’altitude ! Nils très prévenant, nous a prêté un chauffage gaz pour quelques minutes dans la chambre et nous a rapporté d’autres couvertures. Nous avons dormi, collés serrés et habillés 🙂 Vivement demain, pour éventuellement prendre une douche chaude (on aime bien l’aventure, mais on aime bien aussi ne pas sentir le chacal :))

villa mar

Jour 2 :

Cette deuxième journée est totalement différente, fini les grands espaces de folie…Nous partons vers des roches de formes étranges, une lagune gelée et un beau canyon !

La copa del mundo et le chameau

copa del mundocamel uyuniCe matin, pas la peine de mentir, on se les gèle ! Nous mangeons notre petit-déjeuner et espérons rentrer vite dans le 4×4 qui lui est chauffé. Sauf que Nils prépare notre repas pour ce midi et du coup, on attend une bonne heure dans le froid à l’extérieur. Bon allez, rien de grave, c’est parti pour une nouvelle journée de découverte !

Le premier arrêt se fait au pied d’une pierre qu’ils surnomment ici « la coupe du monde ». Bon, nous on dit qu’il faut de l’imagination quand même 🙂 Vous verrez sur les photos…Nous filons ensuite vers la deuxième forme imaginaire. Ce coup ci, il s’agit d’un chameau, c’est plus parlant en effet mais encore une fois, pas passionnant quand même 🙂

Laguna negra

Cette lagune est située au coeur d’une oasis entourée de roches volcanique. L’eau est en effet sombre voire noire, c’est assez étrange. La balade entre les roches est sympa, les minis cours d’eau étant gelés…cela a beaucoup plu aux enfants 🙂

Canyon de l’anaconda

Le canyon est appelé ainsi car la forme du cours d’eau tout en bas ressemble à un immense serpent ! Nous sommes tout en haut du canyon et franchement ça donne le vertige ! C’est hyper haut, sans protections, avec les enfants, je suis en mode « panique ». Nils les allonge au bord pour qu’ils voient en bas, pendant que moi je flippe tranquillement…et que Val se marre ! Ouf, nous ne restons pas longtemps sur le bord…même si c’est vraiment joli.

Lost italy

Bon là, j’avoue que nous n’avons pas bien compris le nom…à priori c’est en référence à Pompéï. Mais une fois sur place, bah je vois pas trop le rapport, ils ont beaucoup d’imagination ces boliviens 🙂 Nous nous promenons au milieu d’un ensemble de roches toutes différentes, on s’amuse à prendre des poses et on observe des lapins des montagnes.

Julaca pour la gare

Nous sommes maintenant arrêtés dans cette ville fantôme, pour sa vieille gare soit disant…En fait, cela permet surtout de faire le tour des quelques vendeurs, mais franchement, nous aurions pu passer notre chemin, cet endroit n’a aucun intérêt.

julaca

 
Nuit à Colcha K dans un hôtel de sel génial

Alors voilà, nous arrivons dans le deuxième hôtel, et le top, c’est qu’il est entièrement fait en sel ! Nos lits, les murs, tous est en sel (nous avons goutés comme des idiots à lécher les murs !). C’est original et très joli, puis le top c’est quand même le chauffage et la douche bien chaude. Pour couronner le tout, ce soir, nous avons une bouteille de vin entière juste pour moi et Val (on a partagé avec notre chauffeur quand même :)) La nuit va être courte, demain départ 5h pour le Salar…

hotel de sel

Jour 3 : le meilleur pour la fin !

Le Salar d’Uyuni à l’aube…

Ce matin, il est 5h, il fait à peu près -8000° dehors, mais nous tenons bon, pour admirer le lever du soleil ! Après une bonne heure de route sur ce sel, nous n’avons plus aucun repères, nous sommes au milieu d’un vide impressionnant ! Pas d’autres 4×4 visibles à l’horizon…nous sortons pour apercevoir la palette de couleurs du soleil qui arrive et trace une ligne sur l’horizon. Nous sommes en famille, nous sommes bien ! Nils en profite pour nous prendre en photo (et je l’adore celle là !) Le lieu est magique, mais tellement froid non d’une pipe ! J’en ai mal aux doigts de pieds malgré la paire de chaussettes de ski et la deuxième ajoutée 🙁 Admirez…

Inca Huasi Island, et petit déjeuner dehors

Nils nous dépose ensuite vers l’île des cactus, à l’époque ce salar était une mer (d’où le sel). Entièrement asséchée, le sel est resté et se lisse constamment grâce à l’eau qui est encore en dessous et qui revient fréquemment en surface. Tout cela pour dire que sur le salar, il existe plusieurs îles, dont celle que nous visitons. Inca Huasi Island est remplie de coraux et de cactus géants ! C’est magnifique 🙂

Délire photo dans le Salar !

salar uyuniLe moment tant attendu de la séance photo est arrivé ! Fleur avait mis sur papier quelques idées mais Nils en avait bien plus ! Nous nous sommes exécutés pendant près de 2h dans une super ambiance, à rire comme des gamins tout le temps. Il nous a aussi fait faire des vidéos, et heureusement que le ridicule ne tue pas (elle arrange tout le monde cette expression, non ?) Comme les photos valent mieux que mon discours, voici le résultat…

Drapeaux et Dakar Bolivia

Un stop plus symbolique qu’autre chose, on y voit pas mal de drapeaux du monde…Nous avons trouvé le français 🙂 Puis ensuite, nous nous dirigeons vers le symbole du Dakar qui est passé par ici…

uyuni flag dakar bolivia

Colchani arrêt marché local

Toutes les bonnes choses ont une fin, et nous rejoingnons l’arrêt souvenir…Encore une fois, peu d’interêt, mais peu importe, nous sommes encore dans notre délire du salar 🙂

Cimetière des trains…et fin.

Pour terminer ces trois journées géniales, nous parcourons le cimetière des trains d’Uyuni. Franchement, il est très dommage que le site soit si sale ! Les photos dans les trains sont sympas, le lieu est spécial, mais….quelque chose ne va pas, ça ressemble encore une fois plus à une déchetterie ou on dépose les touristes qu’à un lieu de mémoire.

Notre bilan du sud lipez et du salar

Ai-je besoin de dire que ce séjour nous a énormément plu ?? Non, vous l’aurez compris je crois, c’est un cocktail de paysages incroyables, merveilleux, uniques et magiques ! Nous n’avions jamais vu ça ailleurs, le trajet en 4×4 était top. Notre chauffeur était super, les repas excellents…rien à dire à part Que du Bonheur !!!

Nous avons choisi de privatiser le 4×4, c’est à dire de payer les 6 places au lieu de 4, car 3 jours avec un couple ou autre qui n’apprécie pas forcément les enfants par exemple, ça peut être galère. Nous avons pu avoir Nils pour nous tous seuls, il a pris le temps de nous expliquer, malgré notre espagnol approximatif, c’était un choix de payer plus, pour être tranquilles. Et nous avons bien faits.

L’agence que nous avons prise au départ de San Pedro de Atacama s’appelle Estrella Del Sur. Nous vous la conseillons sans aucun soucis pour le salar, ne prenez pas les tours discount, vous le regretterez ! Nous avons croisés un couple de français qui n’avaient même pas assez de nourriture pour le groupe par exemple ! Le tarif est plus elevé au départ du Chili mais peu importe…Nous avons payés 600000 pesos pour 3 jours pour un 4×4 privatisé. Pour finir, n’hésitez pas si vous avez des questions et surtout n’hésitez plus : foncez au salar !

A prévoir non compris dans la prestation : de l’eau (hors repas, il en reste toujours à table que vous pourrez garder) + bolivianos d’avance (150bs national park pour adultes + 6bs hot springs et 3bs enfants + 30bs pour l’île du salar « inca huasi » pour adultes)

Bonus vidéo pour ceux qui ne l’aurait pas vu sur facebook 🙂

 

geysers el tatio

Une semaine dans le désert d’Atacama.

Nous quittons le Pérou après un mois de baroudage, direction le désert d’Atacama ! Nous décidons donc de retourner au Chili ! Initialement nous avions prévu d’aller en Argentine. Changement de programme…car changement de budget ! Puis surtout manque de temps pour parcourir Argentine + Bolivie + un peu le Brésil en un mois et demi, c’est mort ! Il faut savoir changer les plans et remettre à plus tard des choses que nous aurions aimé voir. Appelle t’on ça, devenir raisonnable ??

Bref, nous arrivons donc pour la seconde fois au Chili, un pays qui la première fois nous avait beaucoup plu avec Santiago et ses environs. Ce coup ci, nous nous concentrons sur le désert d’Atacama et ses paysages de folie ! Un choix que nous ne regrettons pas du tout 🙂

La galère de Lima à San Pedro de Atacama !

Je passe pour le moment le chapitre de la police péruvienne qui nous a encore taxé le jour de notre départ ! C’est dans le bilan péruvien (et oui je fais tout à l’envers :)) Bilan et budget du Pérou Nous partons de Lima vers 17h et arrivons à 20h environ sur Santiago (pas moyen de trouver un vol direct). Et là…l’attente, la longue attente jusqu’à 5h50 pour le prochain vol direction Calama ! Du coup, nous voilà en train de coucher les enfants dans le hall de l’aéroport ou il faisait un froid de canard (parents indignes). Le pire, c’est qu’ils se sont endormis, alors il a fallu les réveiller vers 3h pour les contrôles, un enfer !

Pauvres enfants…parents indignes !

Nous arrivons vers 8h du matin à Calama, mais il reste encore 1h00 de trajet pour rejoindre San Pedro de Atacama. Bon la j’avoue, moi j’ai flanché et ça devait pas être joli à voir 🙂 Pour cette première journée, nous avons fait quelques courses et sommes revenus à pied au logement (4km). Nous étions heureux de nous coucher !

Jour 1 : San Pedro de Atacama et Vallée de la Lune

Nous commençons doucement en nous rendant dans le centre de San Pedro d’Atacama. C’est vraiment minuscule comme ville, c’est perdu au milieu d’un grand désert et on se demande se qu’on fait ici ! Mais finalement la balade est assez agréable, les constructions sont typiques, c’est assez mignon. La majeur partie de la ville est occupée par les tours opérateurs, les restaurants et les hôtels ! C’est devenu une ville 100% touristes, alors le côté positif est que l’on trouve tout ce dont on a besoin…mais pour le côté authentique on passe notre chemin !

Une agence ?

Nous en profitons pour organiser notre entrée en Bolivie, pas besoin de chercher pendant 100 ans une agence, j’avais fait des demandes un peu partout en amont sur le net. Du coup, nous voilà chez Estrella Del Sur pour un tour de 3 jours dans le sud lipez et le salar…Voici le lien si cela vous intéresse http://www.travelestrelladelsur.cl/web/esp/ Le marché est conclu le lendemain, la suite du voyage est donc organisée 🙂

Vallée de la Lune

Après la balade, nous rentrons à l’hôtel (je ne vous donne pas les coordonnées, ils vendent et il caillait dans le logement). Bref, nous sommes à deux pas de la vallée de la Lune, c’est donc pour nous l’occasion d’aller marcher. Nous passons à pied loin du point de contrôle, ou l’on doit payer le droit d’entrée et nous baladons ainsi pendant un bon moment. C’est joli mais loin d’être l’endroit que nous avons préféré. Ceci dit, les enfants en ont profité pour nettoyer les lieux…#stoppollution

Jour 2 : Lagunes de Baltinache et Vallée de la Mort

Pour cette deuxième journée, nous avons le pick-up, alors à nous les pistes !

pick up atacama

Nous commençons avec les lagunes de Baltinache. L’entrée est payante et un guide nous explique ce qu’on peut ou ne peut pas faire ici. Des douches sont disponibles car la baignade dans la première et la dernière lagune est possible ! Le côté sympa c’est que le taux de sel est tellement élevé que le corps flotte tout seul, les côtés moins sympas sont la température de l’eau (entre 8° et 18°) et l’état de la peau en sortant à cause du sel… Val et les enfants ont tentés l’expérience (à voir en photos). Ils ont moins aimé la douche glacée pour se rincer après ça, mdr.

Pour le site en général, il est vraiment chouette, les lagunes sont juste incroyables et magnifiques. Le bleu profond entouré de ce sel blanc et des montagnes au loin, c’est un spectacle très agréable 🙂 !

Pour info : entrée par adulte à 5000 pesos, par enfant à 3000 pesos (20,30€ en tout pour nous)

Après cette rafraichissante expérience, nous filons vers la vallée de la mort. Elle s’appelle comme ça maintenant mais à la base c’était la vallée de mars (marte) qui s’est transformé en vallée de la mort (muerte). Ici, nous grimpons jusqu’au point de vue tout en haut et c’est vraiment beau. Le paysage est lunaire ou plutôt martien 🙂 C’est très joli, les roches sont étonnantes de part leurs formes et leur couleur.

Pour info : entrée payante juste pour les adultes à 3000 pesos chacun (7,6€ en tout pour nous)

Jour 3 : Geysers d’el Tatio et Vallée Arc en Ciel

Ce matin le réveil est difficile ! 5h45 dring dring dring, il faut se lever pour admirer le lever du soleil aux geysers ! Nous partons donc de nuit avec notre véhicule et roulons pendant 1h30 sur de la piste principalement (sans savoir ce qui nous entoure). Arrivés sur place, le froid est saisissant, il fait à peu près -9°, nous avons multiplié les couches et sommes heureux d’y avoir pensé 🙂 Le site est à 4300m d’altitude mais ce matin avec le froid et le fait que nous soyons à jeun, Fleur n’est pas au top…

Nous filons sur un des plus gros geyser, il envoie de l’eau jusqu’à 7m de haut, et les fumées vont jusqu’à 25m de haut c’est carrément impressionnant ! C’est une super période car avec le froid, la pression est au max !!! Nous profitons du spectacle, le soleil sort timidement de derrière la montagne jusqu’à éclairer tous les geysers…Le paysage est incroyable, saisissant, inoubliable !!!!

Robin est au top mais Fleur se met à aller vraiment mal…et d’un coup, elle s’effondre ! Val l’a porte jusqu’au véhicule, on ne sait pas si elle a trop froid, manque d’oxygène, a respiré trop de souffre ??? Elle nous inquiète car elle a du mal a rester éveillé ! Je lui fait rapidement un maté de coca, Val met le chauffage dans la voiture et peu à peu elle reprend ses esprits, ouf ! Plus de peur que de mal, mais comme quoi, on a beau être maintenant habitués à l’altitude…plusieurs facteurs rentrent en jeu et ça reste dangereux ! Nous avons retenu la leçon…

Pour info : l’entrée est à 10000 pesos par adultes (et oui c’est ultra cher) et 4000 pesos juste pour Fleur (soit 30,90€ pour nous tous)

Nous repartons après que Fleur soit remise et que Val et moi sommes allés chacun notre tour faire le tour du site. Sur la route, nous croisons deux Zorro Culpéo (renards des montagnes), adorables, ils viennent nous voir à la voiture 🙂 Puis, nous croisons de nombreux lamas et des paysages très beaux.

Nous filons ensuite vers la vallée arc en ciel, ou nous pique niquons. Ici les minéraux colorent les montagnes en bleu, vert, rouge et j’en passe ! Encore des paysages de dingues, nous avons adorés cette journée incroyable !!!

Pour info : c’est le seul site gratuit que nous ayons fait, chouette alors !

Jour 4 : Lagunes Miscanti + Meniques et Lagune de Chaxa

Pour cette dernière journée, nous partons à plus de 100km de San Pedro d’Atacama, très proche de la frontière argentine. Nous passons d’ailleurs sur le tropique du Capricorne 🙂 C’est donc le tropique du signe de Val ce coup ci, peut être qu’un jour, nous passerons le tropique du Cancer ?

tropique du capricorne

Pour arriver jusqu’aux lagunes, la piste finale est galère car elle est remplie de minis ondulations qui font patiner le pick up ! C’est carrément dangereux dans la montée mais ça se fait…à ça ajoutons le fait qu’il a bien neigé et que ça glisse bien comme il faut ! Mais enfin nous arrivons, garons le véhicule et marchons vers la première lagune.

Et là, c’est tellement beau, tellement calme, pur que des larmes me coulent sur les joues ! Je deviens émotive comme un vrai bébé, mais tanpis, j’adore les sensations que ces paysages nous procurent ! C’est une beauté brute et non touchée par l’homme. Les enfants ont joué comme des fous dans la neige (avec nous en fait), bataille de boule de neige obligatoire !!!

Après, nous allons sur la seconde lagune, celle de Menique, qui selon moi est moins jolie tout simplement parce qu’elle n’était pas enneigée. Un site parfait ! Attention, les photos sont tellement belles que ça peut faire mal aux yeux 🙂 !

Pour info : l’entrée par adulte est à 3000 pesos et par enfant à 2500 pesos (soit 14,80€ pour nous tous)

Pour finir notre séjour autour d’Atacama, nous allons aux lagunes de Chaxa. A l’entrée, un monsieur nous explique le mode de vie des flamands roses, c’est très intéressant. Ils mangent des crevettes (riches en beta carotène) en grande quantité, ce qui leur donne leur couleur rose, ainsi que du phytoplancton et des algues. Malheureusement, ici c’est l’hiver et la majorité est partie migrer vers des terres plus chaudes…Nous en avons quand même aperçu quelques uns mais j’avoue que le site était pas top sans eux.

Pour info : l’entrée nous a couté 8,5€ en tout.

Comment se déplacer ?

En ce qui nous concerne, nous avons choisi de louer un pick-up. La citadine, nous l’avons eu un mois au Pérou et c’était souvent juste… Alors là, on a pas voulu de galères et on s’est lâché un peu… Au final, je conseille le pick-up ou le 4×4 parce que les journées avec au moins 50km de pistes… Il est bien pratique de ne pas craindre la perte d’un pneu 🙂

Nous n’avons pas de bon plan à donner car nous avons loué chez Europcar (il y a deux ou trois loueurs seulement sur place). La journée nous coutait environ 65€, autant dire que le budget était bien entamé…mais c’était franchement pratique ! La location à partir de l’aéroport est moins chère à priori mais nous ne repartions pas de Calama. Nous n’avons loué que trois jours, alors finalement nous avions le bon compromis.

L’autre option consiste à réserver les tours en agences, il y en a environ tous les mètres à San Pedro d’Atacama. Vous trouverez forcément votre bonheur ! Mais moins de liberté…budget famille plus important….

Bilan de San Pedro

Alors voilà un bilan rapide du désert d’Atacama : des paysages de folie partout !!! Mais un budget de folie aussi ! La ville est uniquement touristique et considère le touriste que nous sommes comme un porte feuille ambulant ! Certes, c’est le cas presque partout dans le monde mais ici, les tarifs sont vraiment surévalués ! Sans parler du taux de change…nous avions besoin de monnaie bolivienne avant de passer la frontière. Toutes les agences sans exception nous proposait 11% ! La folie, mais pas le choix…il est vrai qu’il n’est jamais agréable d’avoir la sensation de se faire plumer à chaque minute, sous prétexte que nous sommes touristes. Il ne faut pas oublier que sans le tourisme…il n’y aurait pas grand chose dans le coin, pas de boulot…Enfin voilà, il faut venir voir mais prévoyez une bonne bourse 🙂

chaxa

Bilan et budget du Chili

Le Chili, un pays qui n’était pas prévu dans notre voyage, mais le peu que nous en avons vu nous a vraiment plu ! Ce pays devait juste nous servir d’étape avant le Pérou…puis finalement nous avons décidé d’y passer un peu de temps. Ce séjour a remplacé le temps trop court que nous nous étions donné pour l’Argentine (que nous ferons une autre fois).

Notre bilan

Le bilan sera plus court, car notre séjour a été plus court que pour les autres pays traversés lors de ce tour du monde.

Nous avons démarré par Santiago, la capitale. Souvent délaissée des touristes à cause de la pollution atmosphérique puis parce que les gens ne sont pas fan des capitales…nous l’avons trouvée au top ! Nous sommes allés jusqu’au Cajon del Maipo en voiture de location et c’était superbe tout prêt de Santiago. C’était un séjour agréable, une ville très vivante, une bonne entrée en Amérique du Sud. Voici l’article : Santiago, Valparaiso et le magnifique Cajon del Maipo !

Ensuite, nous sommes partis sur Valparaiso. Le street art y est très présent…d’où la présence de touristes. Nous avons moins aimé cette ville, c’est en demi teinte car il est impossible de se balader le soir sans danger par exemple ! L’insécurité nous est apparue trop présente. Par contre la rencontre des lions de mer était super rigolote 🙂

Pour finir, nous avons visité le nord avec la région de San pedro d’Atacama. Ici, c’est juste magnifique mais ils attendent le touriste ! C’est quand même notre gros coup de cœur au Chili 🙂 ! Voici l’article : Une semaine dans le désert d’Atacama.

Il nous reste le sud à explorer puis d’autres coins magnifiques de ce pays car sur 15jours il est difficile de se faire une vraie idée. Globalement, nous avons adoré ! Le Chili est sans conteste un pays à voir pour ses paysages incroyables ! Les gens étaient tous sympas avec nous, contrairement à ce qu’on avait pu lire des chiliens.

Pour finir, je vous met en garde concernant l’utilisation des cartes bancaires ici. Certains hôtels, ou loueurs comme Europcar, ne prennent que des cartes de débit et non des cartes de crédit ! C’est débile mais ça peut vous bloquer un bon moment…

Notre budget

C’est une très bonne surprise pour nous, car nous avions entendu que le Chili est un pays cher…et finalement on a fait mieux que prévu 🙂 Bon certes, la semaine à Atacama a fait flambé le porte feuille ! Mais la capitale et Valparaiso était très bon marché, ce qui a rattrapé le tout ! Nous avions prévu 144€ par jour à 4 et finalement nous avons dépensé en moyenne 122€ ! Soit 30,5€ par jour et par personne sur un séjour de 14 jours. Voici le détail, pour plus d’infos, n’hésitez pas à lire les articles, chaque tarif y est noté… :

budget chili

Santiago, Valparaiso et le magnifique Cajon del Maipo !

Santiago, Valparaiso et le magnifique Cajon del Maipo !

Ce vendredi 10 mai…nous traversons l’océan Pacifique pour rejoindre Santiago depuis Sydney ! Le vol dure environ 12h, nous partons à 12h de l’Australie et nous arrivons le même jour à 11h au Chili ! Magie !! Non, nous avons juste passé la ligne de jour…mais il est vrai que pour la première fois de notre voyage, le décalage a été violent ! Après 3h de vol, on dine et dodo (sauf que pour nous il est 15h), alors à part les enfants, moi et Val n’avons pas fermé l’œil. Durant les 2-3 jours suivants, nous avons eu un mal de chien à revenir à la bonne heure, et pour moi, les nausées se sont invitées aussi 🙁 Fort heureusement, nous avons fini par nous habituer en essayant de vivre comme si de rien n’était…et ça a marché 🙂 !

Nous démarrons donc en Amérique du Sud avec le Chili. Ce pays n’était pas prévu dans notre itinéraire de base mais ayant une escale avant le Pérou, nous décidons de prolonger le séjour…et nous avons bien fait ! Il s’avère que nos plans ont même complètement changés car nous abandonnons l’Argentine (qui est juste immense), au profit du Chili et surtout nous souhaitons prendre notre temps…

Quelques photos Sydney-Santiago

Santiago

Nous arrivons la tête dans le c**, et passons l’immigration sans aucun souci (beaucoup plus light qu’en Asie). Mais c’était sans compter sur les chiens renifleurs qui nous attendaient juste avant la sortie…Et la je dis « je suis un boulet » ! Le chien renifle le sac à dos et s’excite comme un ouf, du coup, le gars nous demande…et oui en effet j’ai gardé 4 pommes pour les manger plus tard ! Sauf qu’il est interdit d’importer des produits frais et que j’avais oublié les pommes ! Nous avons donc été mis de côté, à remplir un formulaire de déclaration, repasser le contrôle, le gars ouvre et tombe direct sur les pommes donc hop c’est fini. Franchement ils ont pas été embêtant parce que le gars aurait pu fouiller tout le sac et trouver des céréales, l’antibio de Fleur, du sucre…

Nous sortons enfin et allons directement chercher un bus pour rejoindre le centre et notre AirBnB. D’ailleurs pour ceux que ça intéresse, voici un code AirBnB pour avoir 15€ sur votre prochaine location 🙂 http://www.airbnb.fr/c/clairem35278

Pour info : la compagnie Turbus est au top, les bus sont hyper confortables et cela nous a couté 9000 pesos (11€). Merci Michel 🙂

Bus Turbus

Résultats de recherche d'images pour « turbus »

A la station de bus, nous rejoignons le métro et les choses de corsent. Il faut acheter une carte à créditer puis à chaque passage, elle se vide. Il ne faut qu’une carte pour nous 4, et on met le montant que l’on veut dessus. Sauf que la dame du guichet ne veut pas nous la vendre ! Non mais oh…ça va pas le faire ! C’est à cet instant qu’une une jeune fille nous voit et nous demande ce que l’on veut. Adorable qu’elle est, elle prend la carte pour nous et nous l’offre 🙂 ! Un amour, c’était notre ange de la journée, qui nous rebooste pour la suite.

Deux stations de métro plus tard, nous arrivons au pied de l’immeuble, mais la encore, pas de wifi, et le proprio n’est pas en bas, alors on cherche son téléphone et les habitants se mobilisent pour nous aider ! En moins de deux, notre Eduardo était là pour nous accueillir. LA journée n’est pas finie, car nous partons ensuite faire des courses avant de nous poser…ENFIN ! La journée aura duré 24h, c’était interminable et nous nous sommes endormi sur le canapé tous les 4 !

Premier jour :

A vrai dire…bah ce premier n’est pas passionnant car nous allons juste nous équiper pour le froid au Décathlon le plus proche ! La fatigue est telle, que pour la deuxième fois, on s’endort avant d’arriver dans le lit 🙂 !

Visite de la ville : jour 2

Allez, nous partons à la découverte de cette capitale et pour commencer nous filons vers la plaza de Armas. La place est très jolie, entourée de vieux bâtiments en pierres, le charme opère. Nous visitons la cathédrale assez jolie et ressemblante à celles de chez nous. La présence policière est importante, nous n’avions plus l’habitude, c’est toujours impressionnant. 

Ensuite, nous filons au marché. Il est top, la première partie est assez touristique mais après nous sommes dans du local, avec des fruits de mer de folie, et des restaurants qui mettent l’eau à la bouche.

Nous marchons ensuite vers le palais présidentiel, et nous arrivons pile poil pour la relève de la garde. Trop cool, c’est intéressant à voir, les tambours tapent fort, il fait hyper beau, on est heureux :).

Photos du premier jour de visite :

Pour finir, nous montons au niveau de Santa Lucia, un parc qui offre une belle vue sur la capitale et les montagnes qui l’entourent. Il est vrai que l’effet cuvette ne favorise pas l’évacuation de toute la pollution. Par conséquent, nous voyons une chape grisâtre flotter au dessus des bâtiments sur toute la ville. Et dire que l’on respire ça s’en même s’en rendre compte…Mais bon, le parc et la vue finissent notre journée de visite en beauté.

santiago

Troisième jour :

Cajon del Maipo

C’est un canyon proche de Santiago, ou passe le fleuve Maipo. Nous louons une voiture chez Chilean pour la journée, car l’excursion nous coutait plus chère à 4. Puis finalement, on aime bien être tranquilles maintenant :). Du coup, après avoir fait toute la paperasse (au moins ils sont sérieux), nous voilà avec notre crossover Brillance partis en plein Santiago ! Il est vrai, que nous avions prévu les grandes étendues, la piste et tout mais nous avions zappé qu’il fallait d’abord sortir de la capitale ! On se retrouve donc dans un magnifique bouchon pendant près d’une heure…Dès que nous sortons de la ville, la route est très belle et les paysages changent complètement, enfin nous découvrons nos premières belles montagnes ! Elles sont hautes, c’est superbe d’autant plus que nous ne sommes pas habitués à ces paysages. La route se poursuit en chemin caillouteux, mais le fait de croiser des minivan nous rassure sur notre location. Nous croisons dans un virage un peu serré un minibus qui va tellement vite qu’il fait un deux roues, ce qui me vaut un cri et Val un super réflexe de freinage pour l’éviter ! Ils sont dingues !!! Nous roulons aussi dans l’eau d’une cascade et découvrons les abris pour nous protéger en cas d’explosion du volcan !

Sur la route…

Pour s’y rendre depuis Santiago : suivre San Gabriel, ensuite nous avons continuer vers l’embalse del Yeso (il suffit de le rentrer sur Maps.me) Attention toutefois aux chiliens sur la route que nous qualifions de fous ! Et prenez une bonne voiture car il y a de la piste. Le 4×4 n’est vraiment pas nécessaire. Bonne route 🙂

Nous arrivons à l’Embalse del Yeso niché à 2600m d’altitude. Que vous dire de plus que « Wahou, c’est très beau !!! » La retenue d’eau est immense, et les montagnes autour sont hautes, certaines enneigés. Le reflet est à tomber, le bleu profond de l’eau est sublime, on adoreeeee ! A l’arrière, il y a même une montagne légèrement colorée de rouge et d’autres nuances, c’est génial. Nous en profitons pour manger un bon gouter au bord de l’eau, tout le monde est ravi par cette belle sortie ! Les enfants apprennent à faire des ricochets sur l’eau et s’amusent à faire des tours de pierres 🙂 Nous recommandons à 100% si vous allez plus de deux jours sur Santiago.

Quatrième jour : balade et Cerro San Cristobal

Pour cette dernière journée sur Santiago, nous souhaitons prendre de la hauteur et profiter du Cerro San Cristobal pour respirer un air plus pur. Le parc est quand même super grand et assez haut, alors on prend un funiculaire qui nous dépose au premier arrêt (il y en a d’autres mais bon, on va pas faire les feignants quand même). La montée est impressionnante (enfin surtout pour moi) mais c’est chouette et le temps est magnifique, il fait même 26° ! De la haut, la vue est encore plus belle que depuis Santa Lucia, mais nous sommes plus haut aussi. Les montagnes sont belles malgré la pollution flottante encore une fois…

Nous passerons la journée à nous balader dans ce parc, les enfants trouvent des jeux partout, c’est le top ! On se recharge grâce à de succulents empanadas et même Robin aime ça (youpi !). Nous faisons ensuite la descente à pied et regagnons notre logement, en mode bien fatigués. Mais enfin, nous apprivoisons le décalage horaire et nous allons de mieux en mieux 🙂 !

Valparaiso

Le matin du cinquième jour, nous partons vers Valparaiso. Nous sommes fin prêts et attendons impatiemment notre hôte pour rendre l’appartement. Sauf qu’il ne vient pas et c’est relou, alors on lui envoie un message et il nous dit « c’était convenu pour 10h ». Bah oui mec, il est 10h15 en fait, donc…Le gars ne comprend pas, alors par acquis de conscience, je demande à Val de vérifier sur internet l’heure du Chili…Il se trouve qu’il est 9h15 ! En fait, l’heure a changé le lendemain de notre arrivée mais comment nous aurions pu le savoir ??? On vivait en décalé comme des nouilles que nous sommes 🙂 ! Au final, nous laissons les clés au concierge et partons vers la station Turbus pour aller à Valpo.

Pour info : inutile de réserver le bus à l’avance, dans notre cas, nous avons attendu 15min avant de partir. Il y en a au moins toutes les heures. Le tarif est de 3000 pesos par personne et le trajet dure 2h, dans un bus nikel.

A l’arrivée, nous devons marcher 600m pour rejoindre le métro (même système qu’à Santiago) puis nous filons ensuite vers les hauteurs pour trouver notre appartement. Comment dire…avec tous nos packtages et la chaleur, bah on a un peu galéré quand même 🙂 ! En plus, le responsable du logement, nous accompagne mais nous aide même pas (même pas les enfants non plus), le goujat ! Nous comprenons vite que cette ville sera un vrai calvaire pour nos gambettes.

Nous nous installons et partons faire quelques courses, à vrai dire, la première impression n’est pas top, certains endroits font bidonvilles et tous les logements sont protégés avec du barbelés ou des grilles…On verra demain !

Jour 1 et 2 : balade dans les différents quartiers de la ville

Au cours des ces deux jours, nous nous baladerons de quartier en quartier, nous nous perdrons volontairement, pour enfin apprécier Valpo comme il se doit ! Ici, il ne faut pas chercher le truc…il faut juste se promener sans se prendre la tête et observer 🙂 Chaque coin de rue nous réserve une surprise, les points de vue sont nombreux et le Street Art est omniprésent. C’est d’ailleurs en partie pour l’art que nous venons ici, sans ça, soyons honnêtes, la ville n’offre pas grand intérêt (enfin d’après nous).

Nous sillonnerons les quartiers Alegre, Conception, Miraflores et Bellavista à pied. D’ailleurs le souffle et les mollets ont été mis à rude épreuve ! Mais même avec ça, les enfants gardent une pêche d’enfer, ils vont nous tuer à l’usure 🙂 Ce qui est sur, c’est que les dessins sont magnifiques et la balade se transforme rapidement en vrai plaisir et curiosité…L’histoire du Chili ressort parfois dans des tags militants, n’oublions pas que ce pays vivait il y a encore peu de temps dans une dictature sous le régime de Pinochet.

Nous avons aussi tester un funiculaire vieux de chez vieux qui est ultra raide et qui rentre dans un immeuble 🙂 C’était juste pour le fun car moi je suis restée en dehors pour prendre les photos.

Attention séance Street Art ! Et coucher de soleil de folie.
Jour 3 : marché et faune locale

En cette matinée de notre dernier jour ici, nous ne pouvions pas louper « Portales » et ses lions de mer ! Nous descendons donc la ville à pied et traversons d’abord le marché des pêcheurs. C’est top, il y a de la musique, du monde, du poisson frais, malgré l’odeur, ça donne faim 🙂 Une fois sortis du marché, nous nous rendons sur le pont derrière et là en bas…des dizaines et des dizaines de gros lions de mer !! Ils sont là, à attendre les restes de poisson que les pêcheurs leur donne à la fin du marché. Nous y étions vers 11h et c’était le festival ! Mouettes, pélicans, et lions de mer grouillaient autour de nous. Les enfants adorent et nous passons un bon moment à les observer. D’ailleurs, il ne vaut mieux pas descendre, entre les vagues qui se déchainent et l’agressivité des gros boudins marins, je ne vous conseille pas de les approcher !

Et voilà, nous rentrons juste après en bus, car demain, nous prenons l’avion direction Lima et la découverte du Pérou pendant un mois. Nos débuts sur le continent sud-américain nous a beaucoup plu, les gens sont sympas, l’ambiance est partout…D’ailleurs c’est pas un mythe, ils sont chauds les latinos, mdr ! Toujours en train de se papouiller dans le métro et partout d’ailleurs ! Enfin, pour le moment, c’est le constat du coin 🙂 Santiago est une capitale très intéressante, le Cajon est juste une perle et Valparaiso est une ville d’artiste ou il faut se laisser porter…