Le Sichuan, ses pandas, ses paysages et sa fondue !

Présentation du Sichuan :

C’est une région qui a beaucoup à offrir, aussi bien (comme d’habitude) niveau modernité, qu’au niveau nature et paysages. Le Sichuan est contrairement à ce qu’on pourrait croire, très ouvert au monde. Chengdu en est la capitale et c’est une ville immense avec pour projet d’ouvrir un second aéroport international ! Malheureusement, c’est encore une fois ultra pollué…et les buildings sortent de partout comme des champignons. Cette région abrite environ 81 million d’habitants.

Nous étions loin d’imaginer en arrivant sur Chengdu, pouvoir voir des paysages encore préservés. Et pourtant ici, les pandas géants devenus mascottes, sont ultra bien traités, dans un environnement verdoyant, encore à l’abri de constructions…Nous y avons trouvé une montagne sacrée « Emei » et mes jambes s’en souviennent encore ! Et un Bouddha géant, véritable et magnifique œuvre humaine dans un cadre verdoyant lui aussi. Un vrai bonheur à venir visiter une fois dans sa vie…

Notre programme :

Chengdu :

Nous voici arrivés à Chengdu afin de visiter la base de reproduction des pandas géants. Les enfants avaient hâte de voir ces gros nounours noir et blanc. Nous partons tôt, car nous savions que les touristes se pousseraient pour les voir.

C’est sans mal que nous prenons nos tickets et démarrons la promenade. C’est un parc immense, les pandas vivent sur plusieurs hectares et sont séparés par âges. Les bébés (trop mimis), les ados et les adultes. Nous commençons en partant à l’opposé des groupes de chinois, afin d’avoir un peu de tranquillité auditive 🙂 Nous tombons sur un parc avec un gros panda en train de se nourrir tranquillement devant nous. Ses mimiques sont parfois semblables aux humains, c’est assez troublant. Ils ont une sorte de pouce qui leur permet d’avoir une préhension similaire ou presque à la notre. Nous nous sentons privilégiés car nous sommes seuls face à lui. Bon trêve de blabla, les photos sont plus parlantes et plus intéressantes que mes récits enflammés 🙂

 

Pour info : entrée pour les pandas : 58yuans par adulte (7,30€) et 29yuans pour Fleur (3,70€). Prévoir une bonne journée pour tout voir, et de bonnes chaussures car beaucoup de marche à pied.

Découverte de la fondue du Sichuan :

Ici, nous souhaitions gouter à cette fameuse fondue sichuanaise si connue…Ce fût un moment mémorable ! Notre langue et nos lèvres sont restées anesthésiées un petit moment, sans parler de la suée qu’on s’est prise :). Les chinois nous disent que le fait de transpirer est bon pour notre santé, alors tant mieux !!

Il faut d’abord choisir ses épices et les brochettes de viande ou de légumes que l’on souhaite, après on les trempe dans les bouillons qui sont sur notre table (bien sur épicé à base du poivre du Sichuan) et on déguste (dans tous les sens du terme) ! Moralité : la fondue du Sichuan : ça arrache !

Pour info : notre hôtel était le Travelling With Hotel, chambre pour 4 à 51€ la nuit. Plutôt bien mais mal situé d’après nous. Les loulous étaient contents car ils sont repartis chacun avec une peluche panda ! Rien que ça.

Hors mi les pandas, nous ne souhaitions pas rester sur Chengdu. Le smog est présent à longueur de journée et nous cherchions de la nature dans cette magnifique région.

Leshan

Nous nous rendons le matin à Leshan pour voir son Bouddha géant (et oui, tout est géant dans ce pays), bien sur classé. Nous nous arrangeons pour faire garder nos sacs dans un restaurant en face de l’entrée, car aucun service ,n’est proposé. L’affaire se fait pour 20 yuans (ça ne va pas nous ruiner). En entrant dans le parc, tout est joli. La roche est rougeâtre, d’ailleurs on dirait plus de la terre que de la pierre. Nous avançons dans le parc, jusqu’à apercevoir cette tête immense ! C’est incroyable comme il est grand ! 71m de haut, un orteil de 8,5m ! Il faut se rendre compte du colosse qui se trouve sculpté dans la roche, c’est une œuvre humaine exceptionnelle.

Le seul hic (et oui il en fallait un), c’est que les escaliers permettant de se rendre aux pieds de Mr Bouddha étaient clos pour restauration ! Les travaux vont durer un peu plus d’un an et venait de démarrer…Bon c’est pas grave, le voir de haut est déjà formidable. Nous continuons dans le parc, qui est plutôt joli, entre cascades et bambous géants, c’est sympa. Par contre, comme les chinois ne font rien à moitié (niveau travaux), plusieurs parties du parc étaient closes aussi et j’avoue que ça nous a bien contrarié, sachant que nous avions payé le prix normal du billet pour un accès au quart du parc à peine ! Ceci dit, je le redis, la partie que nous avons vu était superbe !

Pour info : entrée à 80 yuans par adulte (10,10€) et 40 yuans pour Fleur (5,05€)

Pour s’y rendre depuis Chengdu : nous avons pris le bus pendant 1h30 à 17,40€ pour nous 4. Partir de la station Xin nanmen  Chengdu, en arrivant à la station de Xiaoba à Leshan, prendre un deuxième bus (le 6) pour arriver au Bouddha.

Notre hôtel : Jingsheng Hotel au prix de 39€ la nuit. Notre avis : ne pas s’y arrêter.

Emeishan :

Emei, une des quatre montagnes sacrées de Chine ! Un peu plus de 3000m d’altitude à gravir pour découvrir une statue monumentale en or au sommet. Et aussi pour la classe quand même ! Je plaisante 🙂 Beaucoup, y on vu la lumière de Bouddha (un arc en ciel naturel en fait) et on sauté pour atteindre le nirvana…bon nous n’irons pas jusque là.

Notre expérience de cette montagne :

Je veux pas me la péter, mais oui, nous sommes arrivés au sommet comme des grands !!! Non je rigole, c’était impossible pour nous 4 d’y arriver juste avec nos petites pattes ! Il y a juste 60000 marches à monter… Du coup, nous décidons de prendre le bus qui nous emmènera au plus près du sommet. Ensuite nous avons marché pendant 15min en traversant la foule de chinois nourrissant les singes. Un spectacle pitoyable ! Honnêtement, donner un Snickers pas déballé (et même déballer d’ailleurs mais là c’est encore plus con) à un macaque, c’est pas très malin, des sacs et des friandises non plus ! Du coup, le sol est jonché de détritus, c’est dommage dans un si bel environnement. Et en plus ça rend les singes agressifs. D’ailleurs (réflexion personnelle), je ne comprends pas comment ils peuvent adopter ce genre de comportement sur une de leur montagne sacrée…Bref, passons cet épisode capturé pour vous montrer…

Nous arrivons au téléphérique, et pris d’une flemmingite aigüe, et d’un besoin de garder nos forces pour la suite, nous prenons un aller-retour. Ça nous économise quand même 2h30 de montée pour vous donner un ordre d’idée.

Arrivés la haut, une dernière montée et enfin le Graal ! Une statue dorée et un point de vue à couper le souffle…s’il n’y avait pas eu tous ces nuages, mdr !!! Nous étions dans un brouillard constant, les bonheurs de la montagne. La température étant descendue à 4° à 3000m d’altitude, les enfants commençaient à avoir froid, donc nous décidons de descendre le tout à pied 🙂 Mais bien sur, nous n’avions aucune idée de la distance à parcourir (petits naïfs que nous sommes). En arrivant au premier panneau, nous voyons que le premier stop est déjà à 9km et ça ne fait même pas le quart du parcours. Du coup…on réfléchis 2min…et on reprend le bus pour s’arrêter plus bas.

Début du calvaire ?

De là, nous commençons notre marche : montée, descente, montée, descente…bobo cuisses et mollets !!! Le paysage est beau, nous sommes entourés de pins sur un chemin très bien fait. Au bout d’une dizaine de km, nous tombons sur un panneau de direction, et pour rejoindre le bas, il fallait encore au moins 15 bornes ! Il nous reste deux solutions : soit on continue sans savoir si les loulous vont suivre et sans savoir si nous arriverons avant la nuit… Soit nous partons dans la direction de la dernière station de bus. Nous choisissons d’être raisonnable et partons vers le bus. Un peu déçus de ne pas crapahuter davantage dans cet espace sacré. Finalement, en avançant vers le bus, nous découvrons un lac magnifique aux couleurs bleues et verts émeraudes superbes !!! La journée s’est bien terminée, nous étions rincés, et fiers de nos loulous qui ont super bien suivis malgré la difficulté.

Moralité : pour faire le Mont Emei avec des enfants, il faut tout bien prévoir et si vous souhaitez y passer du temps, il faudra dormir dans la montagne pour le faire en 2 ou 3 jours.

Les porteurs…

Et oui, des porteurs…j’en parle un tout petit peu parce que franchement avec les singes, ça nous a choqué ! Il existe ici des porteurs qui vous proposent de vous monter allongé ! Nous avons trouvé que ça ressemblait carrément à de l’esclavagisme, en fait c’est hyper choquant de voir ces chinois fainéants se faire trimbaler à la force des bras de deux autres chinois, moyennant quelques yuans !! Certaines personnes âgées ou handicapées bon ça passe même si c’est limite mais la plupart qui demande sont soit des princesses en robe qui partent sur la montagne en mode « vas y pèpère porte moi » ou des gros fainéants ! Et j’ai pas honte d’en parler comme ça. Il est possible de prendre bus, ou autre pour monter, faire subir ça à d’autres hommes nous ne comprenons pas.

 

Pour info : entrée 90 yuans par adulte (11,30€), 45 yuans pour Fleur (5,68€) + téléphérique A/R : 120 yuans par adultes (15,2€), la moitié pour Fleur + le bus A/R : 80 yuans par adulte (10,1€) et moitié pour Fleur. Résultat, une journée à 4 qui nous coûte 118€ ! Aïe le budget mais au moins, nous avons étés au sommet et avons pu nous promener avec des enfants de 5 et 8 ans sur cette montagne sacrée (ou sacrée montagne :)).

Notre hôtel : le Quiet Boutique Hotel, bon rapport qualité/prix et très très bien situé !

Attention au mal des montagnes !

Nous n’avions lu ça sur aucun blog et personne ne nous a prévenu ! Je vous informe que de monter jusqu’à 3000m d’altitude en moins de 2h peut provoquer le mal des montagnes. Ça se traduit par un bus qui s’arrête pour que les passagers puissent vomir…Et pour moi et Fleur, c’est lors de la descente que nous avons été prise de maux de tête et de nausées…Un petit bonheur qui sera évité si vous monter à pied 🙂

Nous partons dès le lendemain par le train de nuit direction le Yunnan…on the road again 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.