Le Machu Picchu : une merveille du monde !

Le jour tant attendu est arrivé !! Même les enfants sont excités à l’idée de voir une nouvelle merveille du monde. Il a fallu s’organiser un minimum avant entre les billets d’entrée (nombre soit disant limité). Puis le train pour s’y rendre, ou dormir et j’en passe…Une chose est sûre, malgré le budget de ouf, le Machu restera un de nos meilleurs souvenirs de voyage !!

Récit de notre journée…

Dur dur le réveil 🙁

4h45, le réveil sonne et ça pique un peu pour tout le monde ! Moi je suis déjà réveillée depuis 5min (le genre de truc chiant qui arrive toujours et qui laisse pas le temps de se rendormir). Bref, manque de bol je suis réveillée parce que j’ai un mal de ventre de folie d’un coup d’un seul ! J’affirme à la petite troupe que tout va bien aller, préparez vous, je me débrouille…sauf que j’ai tellement mal que j’en pleure et ça…ça fait un bail que c’est pas arrivé ! Nous remettons tout en question à cet instant, et c’est horrible parce que ce jour, nous l’attendons depuis un moment. Tout le monde est prêt et Val joue à la nounou en m’habillant de A à Z (il faut vraiment s’aimer je vous le dis).

Nous sortons et je marche tant bien que mal jusqu’à la gare à 20min de là. Au final, impossible de savoir d’où viennent ces crampes…un pétou, problèmes de nénettes peut être ??? Mdr, peu importe, une fois dans le train la douleur s’en va petit à petit et c’est un bonheur de me dire que je vais tenir le coup 🙂 Je promets à tous que j’irais voir le médecin…chose que finalement je n’ai toujours pas faite,oups…

Le train Pérurail

train machu

Le trajet en train est très beau, nous passons entre les montagnes à flanc des roches, c’est intimidant ces hauteurs ! Le train est confortable mais pas de conso offerte (c’est abusé à ce prix la). Nous arrivons et nous dirigeons vers la station de bus qui permet de monter jusqu’à l’entrée du Machu. A vrai dire, si j’avais pas eu ces douleurs, nous aurions sûrement tenté l’ascension mais la…c’est carrément impossible ! Nous sommes un peu en avance car nous avons pris une entrée à 9h sur le site mais ce n’est pas grave, on patiente bien gentiment.

La montée et découverte du site…

Le bus nous permet de voir des paysages de folie encore une fois, et cela dure environ 20min. Nous ne sommes pas arrivés que déjà, nous en prenons pleins les yeux ! Tout le monde est excité, c’est top ! Nous arrivons à l’entrée et passons sans attendre, il n’y a pas grand monde en fait, nous montons les marches sans problèmes (la ou tout le monde souffle dur autour de nous). Et enfin, la récompense ! Le Machu est là devant nous, une merveille juste une Merveille !!! A cet instant, je pense à mon papa qui adorerait être avec nous car c’est un de ces rêves… Alors une petite vidéo s’impose pour lui faire partager cet instant magique 🙂 !

Nous nous dirigeons vers le pont des incas qui offre une vue plus haute et plus plongeante sur le site, elle offre aussi l’occasion d’être seuls. Franchement, nous sommes émus, c’est incroyable cette cité perchée ici ! Ils sont dingues ces incas quand même, mais quel cadeau pour nous visiteurs actuels de voir leur travail. Nous arpentons le site de partout et profitons d’un coin tranquille pour avaler quelques fruits.

Quand le soleil devient vraiment insupportable et après 3h de balade, nous décidons de partir et de descendre à pied. Nous empruntons donc le sentier qui se trouve juste à la sortie et qui tue les jambes à cause des pierres irrégulières et de la descente franchement raide 🙂 Le chemin est très joli et laisse des petites courbatures, c’est génial 🙂 Voici quelques images…

En bas, nous nous baladons, achetons quelques babioles, et attendons notre train de retour à 17h50. Si nous devions résumer cette journée, la phrase serait : Que du bonheur !!!! Il est carrément impensable de venir au Pérou, sans venir au Machu !

Comment s’y rendre ?

Alors déjà, il faut venir au Pérou 🙂 ! Désolé petite blague pourrie, c’était plus fort que moi ! Non sérieusement, nous n’avions pas du tout prévu de laisser autant d’argent pour cette visite, en prenant le train mais…c’était ça ou des heures et des heures de bus ou minivan.

  • 1er choix : le train !

Bien entendu, le plus confortable et le plus rapide, c’est le fameux train ! Ou devrais-je dire…le cher train ! Il est possible de le prendre de Cusco ou d’Ollantaytambo, c’est le second choix que nous avons fait. Et cela nous a permis de dormir 2 nuits sur Ollantaytambo, et de faire le Machu en une journée. Ce choix est surtout un choix raisonnable dirons nous car au bout des quasi 8 mois de voyages, nous sommes fatigués ! Nous pensions faire aller en train et retour en bus mais au dernier moment, nous avons réservé les billets de train (pris d’une flemmingite aigüe)

  • 2ème choix : le bus

Il existe des minivans qui emmènent d’Ollantaytambo à Santa Theresa et de là, il faut prendre un taxi pour aller à hydroelectrica et inversement pour le retour. En plus des 4 à 6h de van sur chemin tortueux (si je me souviens bien), il faut ajouter environ 10km de marche le long des rails pour arriver à Aguas Calientes (ville de départ du Machu). Alors certes cette option est moins chère, mais couteuse en temps et fatiguante…D’autant plus qu’il faut dormir à Aguas Calientes qui est globalement plus chère en hébergement.

Le prix ???

Alors oui, c’est officiellement la journée la plus chère de notre tour du monde ! En discutant un peu autour de nous, nous découvrons que c’est le site le plus cher au monde (en raison notamment de la difficulté pour l’atteindre). J’en parle parce que sincèrement nous n’avions pas imaginer y laisser autant et c’est un peu dommage pour notre budget Amérique du Sud à suivre…

Bref, pour être précise, je vais donner nos tarifs tout compris…pour une famille de 4.

  • Le train avec Pérurail (réservé en ligne et imprimé, à faire valider à Cusco dans leur boutique) : 390€ A/R (les enfants ont demi-tarif et heureusement !!!)
  • L’entrée au Machu (réservée sur le site officiel et imprimé) : 102€, Fleur est demi-tarif et c’est gratuit pour Robinou. Sachez que vous pouvez même les acheter sur place sans stress. Leur soit disant quota n’est jamais respecté en pleine saison…mais officiellement c’est 2500 personnes par jour (en vrai, ça varie +++) Sur place, ils vendent des billets anti-datés…
  • Le bus (tickets à prendre en arrivant à Aguas Calientes) : si vous souhaitez monter à pied, je vous souhaite bon courage ! Nous n’avions pas envie d’arriver crevés, transpirant la haut et j’étais en plus pas au top, du coup, nous avons pris le bus et sommes descendus à pied…Bref, le prix c’est 7$ pour les enfants et 12$ adultes pour un aller donc 33,90€ la montée (et oui c’est cher encore…)

Moralité, la journée nous a couté à tous les 4, en transports et entrées : 525€ !!! Ajoutez à ça l’hôtel, les repas (on a pique niqué pour limiter les frais), et les babioles qui font plaisir à tous le monde et la note est presque la même qu’un séjour d’une semaine en mobil-home en France !!!

Bref, vous l’aurez compris, ça gâche un peu…mais il était évident qu’on découvre ce Machu et dans de bonnes conditions. Il faut juste économiser et foncer le découvrir, ça laisse pleins d’étoiles dans nos yeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.