Ica, Nazca et la traversée du Pérou jusqu’à Cusco !

Nous quittons Pisco en direction de Nazca et ses lignes mystérieuses ! La route est franchement pas top, pas jolie et c’est galère avec tous les camions ! Nous y resterons deux jours puis nous partons sur les route de montagne afin de rejoindre Cusco. Notre séjour sur Ica s’est fait en fin de Pérou…mais je le raconte ici car les villes sont toutes proches 🙂 Voici notre carnet de bord…

Nazca, et ses lignes !

Quand enfin, nous arrivons en fin d’après-midi, nous nous arrêtons au mirador qui permet de voir trois formes…Je dis « voir », c’est un bien grand mot, nous apercevons des lignes qui représente  : l’arbre, la fleur et le lézard. Ce dernier a été coupé en deux par la route construite avant de le découvrir 🙂 ! La vue n’est pas folichonne mais elle permet au moins de nous rendre compte de la taille des formes.

Pour info : l’entrée est à 8 soles pour nous 4, il est situé sur l’axe Paracas-Nazca.

Planétarium

En soirée, nous allons au planétarium de Maria Reiche. Il y a un tour en français, alors on en profite ! Cela nous apprend grâce à un film passé sur un dôme toute l’histoire de ces lignes, de leur découverte aux nombreuses théories. Nous apprenons aussi comment elles ont été réalisées et cela n’a rien d’extra-terrestres, mdr ! Enfin, la séance film se clôture en nous présentant Maria Reiche qui a consacré sa vie à Nazca et sans qui, nous ne serions pas là à les regarder. Une sacrée femme ! Pour terminer, nous sortons et notre guide nous montre l’ensemble des constellations et étoiles de l’hémisphère sud, une soirée vraiment intéressante.

Pour info : l’entrée est à 60 soles pour nous 4. Il est situé dans l’hôtel DM Hotels Nazca (en face la plaza Bolognese)et oui ça s’invente pas !

Cémentario de Chauchilla

Aujourd’hui, nous partons vers une première visite un peu macabre…nous allons visiter un cimetierre inca. Pour nous y rendre, il faut prendre une piste pendant 7km mais à force d’être tassée, ça se fait bien. Nous démarrons la visite par un tour dans le mini musée puis filons sur les premières tombes. En réalité avec tous les ossements partout…on marcherait presque dessus ! C’est un déstabilisant car tout autour de nous, dans le sable pas encore fouillé ou recouvert ou je ne sais quoi, il y a des os qui sortent ! Les enfants sont du coup subjugués et les questions tombent de partout… Le site est étrange mais intéressant vous pouvez voir sur les photos que tout est resté dans son jus.

Pour info : l’entrée est à 16 soles pour nous 4.

Avant de partir, nous rencontrons les seuls autres visiteurs du site, un couple de belges qui voyage depuis 12 ans en camping car !!! Nous avons trouvé nos idoles, ils ont quand même plus de 70 ans et on une pêche d’enfer, les voyages sont leurs oxygène…c’est pas beau la vie ? Nous prenons un café ensemble avant de poursuivre notre journée découverte.

Les aqueducs de Cantalloc

La journée se termine par la visite des aqueducs, il y en a plusieurs sur Nazca, en raison des sécheresses qu’ils subissent chaque année. D’ailleurs c’est grâce au manque d’humidité que les lignes sont toujours là…Bref, le réseau est impressionnant, un vrai travail de titan. Les trous sont en forme de spirale et sont reliés sous terre. Les enfants se sont éclatés à descendre dans chaque trou pour toucher l’eau au fond quand il y en avait ! La visite peut pas toujours aller dans le sens historique…s’amuser c’est bien aussi 🙂

Pour info : l’entrée est à 20 soles pour nous 4.

Ce soir là, avant de quitter Nazca, nous repassons au restaurant « Los Angeles », ou nous goutons ce coup ci au délicieux ceviche ! Les propriétaires sont hypers gentils et pleins de bons conseils.

ceviche

La route de Nazca à Cusco

Alors voilà, nous partons désormais vers Cusco…nous nous donnons quatre étapes avant d’y arriver. Nous n’avons rien réservé car les hôtels ou guest-house ne sont pas fréquents sur la route. En voiture de location, ça se fait bien et les paysages étaient vraiment supers !

Nos étapes ont été les suivantes : Nazca-Puquio (156km), Puquio-Chalhuanca (186km), Chalhuanca-Abancay (120km) et enfin Abancay-Cusco (194km) ! Environ 700km mais en mode tortillons, ça prend beaucoup plus de temps…

Carte du parcours 🙂

nazca-cuzco

1ère étape : Nazca-Puquio

La route est en lacets presque constamment, les paysages sont désertiques et secs ! Nous avons rencontré un tas de camions, ce qui rendait certains virages dangereux car ils coupent la route…arriver lentement ne fait pas parti de leurs possibilités… Nous passons déjà à plus de 3000m d’altitude et pique niquons à 3700m ! Tout le monde est ok, c’est plutôt bien pour la suite 🙂 A Puquio, nous trouvons un petit hôtel pas trop mal situé sur la plaza de Armas. Etant à 3200m, je me cogne un bon mal de crâne pendant la nuit, mais ça passera à coup de doliprane.

2ème étape : Puquio-Chalhuanca

Nous sommes moins frais que la veille mais la route est vraiment belle et on en prend plein les yeux ! C’est la plus belle section ! Nous montons jusqu’à 4500m d’altitude et nous autorisons une sortie pour voir les lamas. Il y en a partout…lamas, alpagas, chèvres et même des flamants roses dans les lacs d’altitude ! Tout le monde est ravi, nous voyons aussi pour la première fois au Pérou des monts enneigés, c’est juste trop beau. Arrivés à Chalhuanca, nous trouvons juste un hostal un peu pourri, nous allons donc nous réconforter avec un bon gouter et ce soir : le fameux mélange « riz-frite » hyper pas léger !!

3ème étape : Chalhuanca-Abancay

La nuit a été pire que la précédente, beaucoup de bruit, à croire que les fenêtres étaient inexistantes ! Ils font toujours la fête dans les montagnes ou quoi ?? Ce matin, impossible de se doucher car il n’y a pas d’eau ! Tant pis, on part comme des « Croods » direction Abancay. Il y a beaucoup moins de lacets sur cette partie et nous suivons un cours d’eau quasiment tout le temps, c’est très joli. Nous traversons aussi souvent la route inondée mais tout se passe très bien ! Arrivés à Abancay, une des plaques tournantes du pays, on comprend vite que l’on ne va pas aimé cette ville…Les routes sont défoncées, c’est carrément : le Bordel !!! Nous arrivons sains et saufs malgré les fous du volant à notre hôtel. Ce coup ci, on a réservé et la chambre est top, de quoi se reposer un peu !

4ème étape : Abancay-Cusco

Bon finalement, même quand l’hotel est bien, il y a un « hic » ! Le gars nous réveille à gros coups sur la porte à 6h du matin pour que l’on déplace notre voiture du parking !! Non mais c’est dingue, ils sont bêtes c’est pas possible, on lui a demandé hier si c’était bon, il nous réponds OUI ! Bref, de quoi se réveiller de mauvais poil, parce que se lever en speed, s’habiller à l’arrache…quand c’est pas parce que ton réveil à pas sonné pour aller au boulot et bah c’est relou 🙁 Cette dernière étape reprend quelques lacets mais ce n’est rien à côté des débuts. Il fait très chaud aujourd’hui et nous arrivons à Cusco sans encombres.

Quelques photos de nos étapes…

Pour info : la conduite au Pérou est anarchique qu’on se le dise ! Nous avons fait de multiples infractions, mais moins que tous les autres 🙂 Les stops ne sont jamais respectés, c’est le klaxon qui prime (à toi de prévoir), les gens démarrent avant que le feu ne passe au vert et s’arrête après qu’il soit rouge ! Les panneaux n’ont souvent pas de valeurs…Une seule chose à savoir : mettez vos phares !! Dès le premier jour, nous avons été bons pour un bakchich à cause de ça (nous l’ignorions), de 1000 soles demandées, nous avons réussi à lui donner que 150soles mais c’est déjà 10 fois trop !!! Normalement c’est 20 soles mais nous sommes touristes et il voulait des sous…discrétos bien sur !

Les étapes se sont dans l’ensemble bien passées, il faut avoir l’habitude de conduire quand même et avoir de bons réflexes. Val est un super pilote (et en plus c’est mon mari, trop cool), et heureusement car nous avons eu plus d’une sueur froide ici ! Attention aussi à l’altitude, car mine de rien…si le chauffeur ne supporte pas, la suite s’avère compliquée.

L’affiche d’une pharmacie qui nous a valu un fou rire !

mal d'altitude ?

Ica, et l’oasis de Huacachina

Comme je le dis au début, ce n’est pas dans l’ordre de notre séjour mais dans l’ordre géographique ! Car en fait, nous sommes venus à Ica pour notre dernier jour au Pérou !! Une journée à nous défouler dans les dunes, à nous éclater à descendre avec des planches de sandboard ! A vrai dire, c’est ultra fatiguant de monter car les dunes sont très hautes mais ça en vaut vraiment la peine ! La vue est superbe et les descentes juste trop drôles, je vous mets la vidéo youtube à suivre et quelques photos…

Pour info : ne vous occupez pas des rabatteurs insistants à l’entrée de l’oasis, allez chercher vos planches tranquillment au fond avant de monter, ça coute 5soles par adulte et 3 soles par enfant seulement. Et si vous aimez les buggys polluants et bruyants, vous pouvez en faire, il y en a partout !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.