Carnet de route : 4 jours à Marrakech

Le récit de notre escapade en amoureux à Marrakech, au Maroc. Un pays magnifique, nous y sommes restés seulement 4 jours, mais nous sommes sûrs d’y retourner avec les enfants en prenant notre temps… Ce voyage était mon cadeau pour mes 30 ans, famille et amis ont participé, comme je suis gâtée 🙂 !!! Une superbe parenthèse ensoleillée en septembre 2017

Jour 1 : arrivée, souks, palais Bahia et massage…

Réveil très matinal ! 3h15, ça pique, mais la bonne humeur de partir au soleil prend le dessus sur la fatigue. Nous quittons la maison, les enfants sont déjà chez papi et mamie (et oui, il faut bien profiter en amoureux parfois).

Départ :

Arrivés à l’aéroport, nous déposons la voiture sans encombre dans le parking réservé la veille et qui entre nous n’est pas donné ! Une fois passé les formalités, nous embarquons sans trop attendre. Nous décollions avec 15 minutes de retard, le commandant de bord nous annonce que le vent fort nous permet d’arriver plus tôt que prévu à Marrakech (en effet nous avons gagné 30min et sommes arrivés à 7h30 heure locale).

Nos bagages 🙂

Pour ce vol, nous avons pris la compagnie Transavia et avons donc opté pour un voyage léger pour pas payer de bagage en soute, la preuve : un bagage à main avec vêtements, affaires de toilettes et tongs (7,5kg en tout) la classe ! Et un sac à dos avec notre reflex, une perche et nos papiers.

Arrivée au Maroc :

Arrivés à l’aéroport de Marrakech (magnifique entre nous), un chauffeur nous attend. Nous sommes transférés au riad que Val avait choisi pour nous, le Riad Les Jardins d’Hénia. Un thé d’accueil nous attend et ça fait un bien fou ! Ensuite visite des lieux accompagnés puis remise des clés. Nous avons refusé les visites guidées proposées, nous comptions partir tous les deux en mode libre. Quelques photos des lieux, histoire de vous faire rêver !

Le riad les Jardins d’Hénia

Une petite sieste et hop, nous partons un peu avant midi pour découvrir un peu les lieux et cette nouvelle atmosphère. Nous sommes vite plongés dans les odeurs, les souks, les locaux qui nous promettent monts et merveilles…jusqu’à arriver sur cette fameuse place si connue de tous : la place Jemaa el-Fna ! Cette grande place est un des endroits emblématique de Marrakech, on y trouve des commerçants, des spectacles de rue…c’est très animé surtout en soirée. Donc forcément en moins de deux, je me suis retrouvée avec deux singes sur la tête…moyennant pour finir quelques dirhams, même si j’avais rien demandé… Folklore local, puis faut avouer, j’étais quand même contente d’avoir un singe pour la première fois dans les bras 🙂

Place Jemaa El Fna

Ensuite nous nous sommes trouvés un petit resto sympa : le Square. Nous avons pris deux tajines citrons/olives histoire de se mettre dans le bain et c’était trop bon pour pas cher ! En début d’après-midi, nous avons traversés plusieurs souks (maroquinier, poterie…) et nous avons fini en visitant le palais Bahia (palais de la belle). Ce palais est l’un des monuments majeurs du patrimoine culturel de Marrakech, il est grand puisqu’il s’étend sur environ 8hectares. L’entrée n’est pas chère : 1€, et franchement ça vaut le détour, nous avons trouvé ce lieu magnifique, très typique du Maroc, de belles couleurs, des gravures… c’était vraiment très sympa à visiter.

Palais Bahia

Pour finir cette belle journée, nous avions réservés le matin même pour nous deux, le hammam avec gommage, massage d’une heure et en prime ils nous offraient le repas du soir. J’ai envie de dire : ohhhhhhhhh la belle vie !!!! Un vrai moment de détente, enfin surtout le massage et le dîner parce que le gommage traditionnel, ça arrache un peu quand même 🙂 !

Jour 2 : visite du Marrakech historique

Nous démarrons cette belle journée par un copieux petit déjeuner (compris dans notre séjour), pris autour de la piscine et en compagnie des tortues qui se promènent. Nous avions : une soupe semoule avec du lait et huile d’olive, yaourt maison, 2 crêpes, 2 quatre-quarts, 4 autres pâtisseries dont je ne connais pas le nom, une omelette et un assortiment de confitures, beurre, pain. Le rêve pour bien démarrer la journée !

Le ventre bien rempli, nous prenons la carte que j’avais trouvé sur Lonely planet pour visiter le côté historique de la ville. Départ du riad, direction la mosquée de la Koutoubia, c’est un emblème de la ville et la plus grande mosquée de Marrakech. Ca valait la peine de la voir, nous n’y sommes pas rentrés mais avons visité tout le site extérieur.

Pour s’y rendre : prendre l’angle de l’avenue Mohammed V, longer les remparts et tourner à la porte Bob Jdid.

Mosquée de la Koutoubia

En partant, nous avons fait une halte au Cyber park, un lieu très reposant. C’est aussi un endroit munis de panneaux et de cartes interactives, moderne et intéressant. A voir d’après nous.

Ensuite, nous sommes partis vers le palais El Badi « palais de l’incomparable ». C’est un endroit très intéressant avec une magnifique terrasse qui offre une vue panoramique sur Marrakech avec l’Atlas en fond. Ce palais est le lieu du festival le « Marrakech du rire » de Jamel Debbouze pour ceux qui connaissent.

Ce palais se trouve à côté de la place des ferblantiers, entrée 10dirhams par personne.

Palais El Badi

Après une pause déjeuner sur une place pas très loin, nous poursuivons notre petit périple en direction des tombeaux saadiens.

Les tombeaux sont dissimulés derrière la mosquée de la Casbah. L’entrée est de 10 dirhams par personne. Faîtes attention aux rabatteurs de restaurant ou tout autre boutique ou visite improvisée. Ce n’est jamais gratuit ou du moins on termine dans une boutique… Munissez vous d’une carte et refusez gentiment me semble être la meilleure solution pour profiter réellement.

Ce sont les vestiges de la dynastie saadienne, cet endroit est très beau, les mosaïques et gravures sont superbes, mais la visite est bien trop courte à mon goût…

Tombeaux saadiens

Piscine riad

Après cette escapade d’environ 4h, nous rentrons au riad pour se reposer et se baigner un peu, quel bonheur d’avoir choisi un riad avec piscine !

Pour finir la journée, nous voulions dîner sur une terrasse entourant la place Jemaa El Fna, mais rien ne s’est passé comme prévu…

« Episode de la loose en perspective » :

Une femme nous a suivi sans que nous nous en rendions compte puis elle m’a attrapé la main assez brutalement. Elle a direct dégainé son tatoueur à henné ou je ne sais pas comment ça s’appelle, en blablatant alors que je disais clairement qu’elle devait arrêter ! En dernier lieu, j’ai lâché l’affaire et me suis laissé faire. Je lui ai demandé combien ça allait me coûter, elle me dit ça fait 400 ! Mdr. On a négocié et négocié mais elle était limite agressive sur la fin, on a fini par cédé sur 200 dirhams ce qui est déjà bien trop cher pour un tatouage que je n’avais pas demandé ! Ceci dit, j’avoue c’était joli mais bon nous étions un peu énervés sur le coup de se faire sauter dessus…

Pour en rajouter une couche, nous n’avions plus de liquide sur nous et nous avions oublié la carte au riad ! La loose totale donc retour au bercail et repas sur place. Un peu déçus par le tournant de la soirée, mais il y a plus grave dans la vie comme on dit, demain sera meilleur 🙂 !

Jour 3 : Cascades d’Ouzoud

Aujourd’hui, nous nous étions fixés d’aller voir les cascades d’Ouzoud à 2h30 de route d’ici, avec une voiture de location. Ces cascades font 110m de haut et sont sur 3 paliers. Elles sont probablement les plus belles du Maroc. Après le super petit déjeuner, nous partons très vite vers l’avenue Mohammed V, ou se trouve plusieurs loueurs de voitures.

Louer une voiture au Maroc 🙂

Nous rentrons dans le 1er : « First Car ». Au départ, il nous dit qu’il loue pas moins de 3 jours…mais finalement il lui reste une voiture qui va nous coûter très cher ! Résultat 500 dirhams pour la voiture et 55 de plus pour le GPS, ça nous va très bien. Nous faisons le tour du véhicule (une Peugeot 301), qui est rayée de partout mais ça fera l’affaire… Ensuite on veut laisser la caution avec notre carte qui veut pas passer donc obligés de laisser les passeports, la galère commence… Les papiers arrangés, il va pour nous mettre le GPS qui finalement ne fonctionne pas ! MDR Du coup, nous voila partis totalement à l’arrache en plein Marrakech ! Youhou…

Pour info : le loueur c’est First Car, 234, bld Mohammed V. Nous avons vu Hicham qui est ultra sympa. Après il faut pas être trop regardant…

Bien sur, en plus de partir à l’arrache, nous partons sur réserve de carburant et une alerte moteur ! Pas de panique, nous avons très envie de voir les cascades alors on part à l’aventure !

La circulation est chaotique, anarchique, j’ai même pas les mots, nous savions qu’il fallait prendre la direction de Fès et ensuite c’était plus simple.

Pour s’y rendre sans GPS (quelle idée), prendre la N8, puis la R208, la R304 direction Tanant et la P3105 direction des cascades !

Les paysages qui défilent et les villes fantômes ou jamais terminées sont étonnantes, un vrai dépaysement !

Une fois sur place, je conseille de se garer sur le bord de la route (il y a des emplacements), avant de descendre, car après tous les parkings sont payants. Et le prix varie de minutes en minutes…Bien sur, nous sommes descendus comme des imbéciles pas au courant…le tarif était de 10 en arrivant et de 20 en repartant (non non faut pas nous prendre pour des pigeons non plus). Ensuite, on nous a alpagué pour nous guider parce que soit disant sans guide c’est impossible, mais nous avons gentiment décliner et avons gardés 100 dirhams pour nous. En plus il n’y a qu’un chemin c’est une boucle !

La visite des cascades :

La descente se fait bien, sur un chemin de pierres entouré de végétation, de restaurants et de magasins divers. Nous avons plusieurs points de vue magnifique sur cette cascade incroyable dans un paysage habituellement si aride ! Nous croisons plusieurs singes sur le passage, c’est assez sympa. Arrivés en bas, nous pouvons monter dans une « barque » pour 10 dirhams par personne pour se rapprocher le plus possible de la cascade. Nous ne l’avons pas fait, pas sur que ce soit intéressant niveau visuel.

Les cascades d’Ouzoud

La remontée a été pour ma part très difficile ! Il faisait 41° à l’ombre, or nous étions en plein soleil, nous n’avions avalé que notre petit dej et il était 14h30… Résultat, un malaise, enfin le bad quoi 🙁 Val m’a pris un coca, ça m’a bien requinqué ! Le retour en voiture a été ultra facile, Marrakech est indiqué partout. La galère a débuté en entrant dans la ville…la voiture s’est arrêtée en plein milieu de la circulation une fois puis 2 puis 3 … puis 6 fois, on a bien cru ne jamais arriver ! Soulagement à l’arrivée et surtout de se dire que ça n’est pas arrivé en plein désert ! En rentrant à pied, nous nous sommes posés au Cyberpark, puis nous sommes allés manger en face la mosquée de la casbah, au restaurant El Andalusya. Le couscous T-faya avec les raisins secs est trop bon et la vue était très belle !

En rentrant, nous avons discuté avec des fillettes trop mimis qui me rappelaient Fleur. Une superbe journée, bien remplie, maintenant gros dodo !

Jour 4 : le jardin Majorelle et le musée de Marrakech

Ce matin, départ à pied du riad vers le jardin Majorelle (et oui nous sommes courageux 🙂 ) Un peu d’attente à l’arrivée mais rien de méchant, ce jardin est l’un des plus visités de la ville. Il a été fondé par Jacques Majorelle et son fils, qui ont été séduit par Marrakech. Ils ont donc achetés une palmeraie qui deviendra ce jardin, il ouvre au public en 1947. A sa mort en 1962, le jardin est laissé à l’abandon. Ce n’est qu’en 1980 que Pierre Bergé et Yves Saint Laurent ont repris ce jardin pour le sauver d’un projet immobilier. A la mort d’YSL en 2008, Pierre Bergé fait don du jardin à la fondation créée sous le nom de fondation jardin majorelle.

L’entrée est à 70 dirhams par personne, et 50 de plus pour le musée berbère. Quand nous y sommes allés le musée était en restauration. L e jardin est ouvert tous les jours et il vaut vraiment la peine de le voir.

Je vais vous montrer en images un aperçu de ce lieu magnifique, c’est tellement joli et reposant, nous pensions être loin du tumulte de la vie Marrakchi et pourtant nous étions juste à une porte de là…

Jardin Majorelle

En partant, nous souhaitions nous diriger vers le musée de Marrakech, mais traverser les souks n’est pas chose facile… Donc on s’est un peu perdu dans un dédale de ruelles, d’échoppes et d’odeurs diverses, sans jamais voir un panneau ! Plusieurs locaux nous ont aidés, finalement, c’était plutôt très sympa de s’être paumés. En arrivant, au musée (entrée 50 dirhams), nous avons été éblouis par cette grande salle sous dôme. C’est très beau, mais très vite nous avons remarqués que le musée était un peu voir très vide…

Musée de Marrakech

Un peu déçus, nous sommes rentrés au riad pour se baigner sous la chaleur harassante du Maroc. En même temps, nous n’étions pas pressés de rentrer, la grisaille et presque 20 degrés de moins nous attendaient ! Baignade, bain de soleil, derniers réglages avec l’équipe du riad pour le transfert à l’aéroport et hop, nous voila repartis pour notre dernier tajine dans le même restaurant. Un délice ! En soirée, nous nous sommes installés en face la grande mosquée, les femmes et les hommes rentrent chacun d’un côté et pleins d’enfants restent joués dehors. Ce fut l’occasion de discuter avec un ancien professeur et de rire avec les enfants curieux de nous voir ici. Une superbe note pour finir ce beau séjour marocain…

Alors tentés par cette belle destination ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.